Souleymane Kamagaté: "Vos dirigeants ne sont pas des Saints"

Souleymane Kamagaté ne regrette pas ses actes
Par Mael Espoir
Publié le 03 juillet 2019 à 10:59 | mis à jour le 03 juillet 2019 à 10:59

Critiqué pour avoir attaqué publiquement Vitale, Souleymane Kamagaté, l'époux de Bamba Ami Sarah a répondu à ses détracteurs.

L'époux de Bamba Ami Sarah, Souleymane Kamagaté ne regrette pas ses actes

La chanteuse Couper décaler dans une émission sur la chaine de musique ivoirienne, Ivoire Musique Tv, a révélé que Souleymane Kamagaté alias l’homme Saga lui courait après pendant qu’il était en couple avec Bamba Ami Sarah. Des affirmations que l’homme Saga n‘a pas du tout appréciées. À travers plusieurs publications sur Facebook, il a apporté un démenti à ces allégations tout en proférant des menaces à l'endroit de la Beyoncé d’Afrique. L'homme Saga a également annoncé la fin de sa relation avec Bamba Ami Sara car celle-ci aurait douté de lui.

Les propos tenus par Souleymane Kamagaté, candidat malheureux aux élections municipes à Cocody, ont été fortement critiqués par de nombreux internautes qui trouvent sa réaction indigne pour un homme qui a voulu être le premier magistrat de Cocody. Des critiques qui n’ont pas atténué la colère de ce dernier qui dans une autre publication sur les réseaux sociaux, n'a affiché aucun remords après les virulentes injures proférées à l’endroit de Vitale. ‘’J’aimerais dire que je ne regrette pas mes derniers actes. Si c’était à refaire, j’allais le refaire. J ai des principes dans ma vie. Si tu es un personnage public et que tu t’amuses à dépasser les limites, on se laisse publiquement", a indiqué l’homme Saga avant de s’attaquer à ses détracteurs.


"Maintenant à ceux qui disent qu'avec tout ça il voulait être maire de Cocody, ceux qui vous dirigent ne sont pas mieux, seulement qu'ils ne montrent pas pour eux. De toutes les façons, ce sont les saints qui vous dirigent, mais votre vie est toujours pareille. Vous êtes toujours en train de parler de la vie des autres...J'ai toujours dit que la vie est un choix, soit tu te bats pour qu'on parle de toi et Dieu t’aide dans ce sens, soit tu te bats pour parler des gens et Dieu te donne toujours l’argent de pass internet. Chose bizarre malgré mes défauts les gens n’arrêtent pas de me solliciter. Le méchant qui aide est mieux que le gentil qui n’aide jamais. Les Élections municipales sont finies, dans 2 ans on fera le bilan. Qui sera qui? Qui va devenir quoi ? La vie de qui aura évolué? Qui sera toujours dans sa même situation?"', a martelé Kamagaté Souleymane.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp