Abusée et délaissée, Eudoxie Yao veut fuir Paris: elle appelle à l'aide

Eudoxie Yao à la recherhce d'un avocat
Par Mael Espoir
Publié le 19 juillet 2019 à 13:08 | mis à jour le 19 juillet 2019 à 13:15

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans la soirée de jeudi, Eudoxie Yao est revenue sur la rencontre qui s'est tenue à la police entre elle et son agresseur présumé, monsieur Koné Ibrahim.

Eudoxie Yao à la recherche d'un avocat français

L'affaire entre la star ivoirienne des réseaux sociaux, Eudoxie Yao, et son hôte à Paris continue de faire des vagues. Accusée d'avoir tabassé et défiguré la go Bobaraba, monsieur Koné Ibrahim alias IB avait été placé en garde à vue ce mercredi. Il a été entendu jeudi par la police française en présence de son avocat. l'accusé a donné une version diamètralement opposée à cette d'Eudoxie Yao qui, dans une vidéo diffusée dans la soirée du jeudi, est revenue sur cette rencontre à la Police

''Je n'ai jamais entendu autant de mensonges. Il dit qu'il ne m'a jamais porté main et que moi j'ai pris un couteau contre lui. Et que c'est en voulant m'arracher le couteau que ma tête a cogné le refrigérateur. Et il dit qu'il ne me doit pas de l'argent, car je lui ai dit que cet argent que je lui ai remis allait servir à la nourriture et aux frais de transport. Et qu'en plus, j'ai volé près de 2500 euros chez lui. Rien que des mensonges. Mais j'ai confiance en la justice française'', a affirmé Eudoxie Yao.

Poursuivant, la Bimbo ivoirienne a fait savoir que le procès s'ouvrira en janvier 2020, et qu'elle aura donc besoin d'un avocat français pour la représenter au tribunal. ''Mais moi je repars à Abidjan ce samedi. Ils m'ont dit de revenir en Janvier. Dans le cas contraire, il faut que je me prenne un avocat français pour suivre le dossier. Le monsieur a été relaché. Mais moi, j'ai besoin d'un avocat français'', a ajouté Eudoxie Yao.

Notons que le denommé Seri Kiffi qui se trouvait aux côtés d'Eudoxie Yao lors de cette vidéo, a lancé un appel à la communauté ivoirienne vivant en France à une cotisation exceptionnelle afin de payer le billet d'avion retour d'Eudoxie Yao. ''Le promoteur Mike le Bosso qui a fait venir Eudoxie à Paris est injoignable. Il n'appelle même pas la fille. Alors il faut qu'on soit solidaire entre ivoiriens'', a-t-il plaidé.



Articles les plus lus