Cocody: Un courrier de Bruno Koné sème la pagaille à la Cité Allabra

Bruno Koné au coeur d’un conflit foncier à la Cité Allabra
Par David Yala
Publié le 30 juillet 2019 à 09:00 | mis à jour le 30 juillet 2019 à 09:00

Plus rien ne va à la Cité Allabra, quartier chic situé à la Riviera 3 dans la commune de Cocody. Les habitants de la Cité Allabra sont sur le pied de guerre.

Bruno Koné au coeur d’un conflit foncier à la Cité Allabra

Depuis quelques mois, le nouvel acquereur d'un lot dans la cité, a détruit la villa RDC qui existait sur le site pour y édifier un immeuble Duplex, voire un triplex. Au grand dam des voisins qui voient ainsi leur intimité violée du fait de l'ouverture des portes, fenêtres et terrasses de la nouvelle construction vers leurs propriétés. La réalité est que la division du terrain constituant l’assiette du groupement d’habitations, donnait naissance à 201 lots repartis comme suit: - Type G : 38 lots de 5 pièces RDC - Type F5: 51 lots de 5 pièces Duplex - Type F4 : 30 lots de 4 pièces Duplex et enfin Type H : 82 lots de 5 pièces RDC (NDLR: rez-de-chaussée). Selon des documents consultés par afrique-sur7, le plan de masse fait apparaitre que les lots 129, 130 et 131 font partie des 38 lots de 5 pièces en RDC.

D’où vient alors que le nouveau propriétaire du lot 130 veuille y bâtir un Duplex au mépris du cahier des charges de la Cité Allabra? Selon un riverain, le nouveau propriétaire en question qui n’est personne d’autre qu’une dame, clamerait à qui veut l’entendre qu’elle est une intime de Bruno Koné, Ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme, et qu’à ce titre, personne ne peut démolir son bâtiment en construction. D’ailleurs cette dernière n’a pas tort puisqu’un document émanant des services du Ministre Bruno Koné, et signé de son Directeur de cabinet, Firmin Djigbenou, va jeter l’émoi au sein des riverains de la Cité Allabra. En réponse à un courrier du Syndic en date du 18 juin 2019 demandant l’annulation du permis de construire N0 19-0109/MC/GUPC/OAAE du 05 mars 2019 à la Société civile immobilière NOLETHIKA, le Ministère de la Construction oppose une fin de non recevoir.

« L’examen des pièces du dossier a révélé que le Guichet Unique de Permis de Construire a élaboré ledit permis de construire en conformité avec les procédures et usages en vigueur en la matière avant la signature de l’autorité compétente. Aussi, le Permis de construire étant un acte créateur de droits, Monsieur le Ministre de la Construction et de l’Urbanisme ne peut ni le modifier ni le retirer que dans le délai de recours contentieux, conformément au régime de retrait des actes administratifs. Par conséquent, le Ministère en charge de la Construction et de l’Urbanisme ne peut donner une suite favorable à votre recours », indique le Ministrère de Bruno Koné.

Et pourtant à la Cité Allabra, la colère se lit sur les visages. A en croire le Syndic, aucune enquête de voisinage n’a été effectuée pour savoir si le nouveau bâtiment respecte le cahier des charges de la cité. Pis, toutes les tentatives du Syndic Allabra pour amener le nouveau propriétaire à la discussion ont échoué. « Il dit à qui veut l’entendre qu’il bénéficie d’appuis très importants et que personne ne peut l’empêcher de poursuivre ses travaux », déplore un membre du Syndic. Face à ce qu’ils considèrent comme une prime au désordre et à toutes sortes de constructions anarchiques dans leur quartier, les riverains en appellent au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

« Nous n’avons plus confiance au Ministère de la Construction car il a un parti pris dans cette affaire. Malgré toutes nos plaintes, jamais ce ministère n’a daigné envoyer des agents sur le terrain afin de s'enquerir de la situation. Nous appelons le Premier ministre Amadou Gon à se saisir du dossier. Si rien n'est fait, nous allons prendre nos responsabilités», a confié à notre interlocuteur.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d'Arafat dj: Voici les héritiers de ses droits d'auteur