Kunfabo, le smartphone 100% africain conçu par une Guinéenne

Ce téléphone encore en élaboration doit fournir des contenus produits par les Africains et seront disponibles à des tarifs abordables.

Le smartphone africain Kunfabo arrive.
Par Ange Atangana
Publié le 14 août 2019 à 16:28 | mis à jour le 14 août 2019 à 16:28

Fadima Diawara propose « Kunfabo », une nouvelle marque de smartphones low cost pour les Africains. Ceux-ci seront lancés d’ici la fin de l’année.

Kunfabo, le nouveau téléphone des Africains.

La Guinéenne Fadima Diawara entend révolutionner le marché des smartphones en Afrique. Loin des géants Samsung, Huawei ou encore Apple, cette entrepreneure de 33 ans développe actuellement un téléphone 100% « made in Africa » dénommé « Kunfabo ».

Avec cette trouvaille, Fadima Diawara entend mettre les Africains en contact, « Kunfabo » signifiant « être en contact » en malinké. Mais surtout, elle veut qu’ils se procurent des smartphones à des coûts moindres. Pour davantage africaniser son produit, bon nombre d’applications locales seront préinstallées à l’instar de Dikalo, une application similaire à Whatsapp développée par des Camerounais. Plus tard, elle envisage même construire une usine d’assemblage en Afrique, les appareils étant encore fabriqués en Chine.

Les téléphones Kunfabo fonctionneront sous le système Android 8.1 et intègreront la technologie 4G. Ils seront dotés d’un écran de 5,72 pouces, d’une mémoire vive de 2 Go et d’une capacité de stockage allant de 8 à 16 Go, extensible avec une carte SD de 64 Go maximum. S’agissant des caméras, celle arrière sera de 8 MP et l’avant de 5 MP. Ces smartphones seront disponibles à partir de 99 dollars, 58 120 francs CFA.

Outre le marché des smartphones, Fadima Diawara compte également se lancer sur celui des smartwatchs. Ses montres intelligentes seront disponibles à partir de 49 dollars, soit 28 750 francs CFA. La Guinéenne espère près de 200 000 millions de francs CFA de bénéfices pour sa première année de vente. Elle a investi plus de 65 millions de francs depuis 2016 avec le soutien de partenaires.



Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d'Arafat dj: Voici les héritiers de ses droits d'auteur