Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 19 octobre 2019

Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du  19 octobre 2019
Par K. Richard Kouassi
Publié le 19 octobre 2019 à 08:46 | mis à jour le 19 octobre 2019 à 09:05

La titrologie ou de revue de la presse ivoirienne se fait l'écho de l'interview de Guillaume Soro sur la chaine française France 24. Il est également question de la journée d'hommage du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) à feu Félix Houphouët-Boigny et du dossier de Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI).

Titrologie, Guillaume Soro dit ses vérités

Guillaume Soro a accordé une interview au média français France 24. C'était le vendredi 18 octobre 2019. Sur ce sujet, Soir Info, nous rappelle la mise en garde du député de Ferkessédougou. "Demain sera pour nous", a déclaré Guillaume Soro, qui a annoncé son retour en Côte d'Ivoire pour la semaine prochaine. Dans sa titrologie, le journal indépendant revient sur l'affaire du suicide d'un gendarme. "Un gendarme laisse un message important et se tue avec son arme", titre notre confrère.

À sa Une, Le Temps, révèle que la procureure Fatou Bensouda tente d'éloigner Laurent Gbagbo de son pays. "Le stratagème de Bensouda étalé au grand jour", peut-on lire en couverture du journal d'opposition. À propos du meeting du Parti démocratique de Côte d'Ivoire, prévu ce samedi, le média précise que le parti d' Henri Konan Bédié "sort le grand jeu, aujourd'hui". L'interview de Guillaume Soro occupe une place de choix dans ce tabloïd proche du Front populaire ivoirien (FPI). "La rupture avec Ouattara est consommée", lance l'ancien président de l'Assemblée nationale.

Pour sa part, Le Nouveau Réveil, met en lumière la journée d'hommage à feu Félix Houphouët-Boigny, organisée par le PDCI. "Bédié parle à son père Houphouët", écrit le journal. Les regards seront focalisés sur la ville de Yamoussoukro, car le parti septuagénaire y tient un giga meeting, ce samedi, indique le confrère.

La titrologie de L' Inter, est concacrée à l'inondation à Grand Bassam. "Le patrimoine de l'UNESCO noyé dans les eaux", publie le journal. Il faut savoir que "la fermeture des services" du CHU de Yopougon "commence lundi". Le Matin, préfère accorder sa Une au secrétaire d'Etat, N'guessan Lataille, qui charge les adversaires d' Alassane Ouattara.


Fraternité Matin, nous apprend que "50 milliards de francs CFA" sont dégagés pour la réhabilitation du CHU de Yopougon.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp