Laurent Gbagbo a un message pour les militants du PDCI

Gbagbo parle aux militants du PDCI
Par K. Richard Kouassi
Publié le 18 octobre 2019 à 11:13 | mis à jour le 18 octobre 2019 à 11:42

Le PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire) d' Henri Konan Bédié prépare un giga meeting le samedi 19 octobre, à Yamoussoukro, la ville natale de feu Félix Houphouët-Boigny, fondateur du parti septuagénaire. Le Front populaire ivoirien (FPI), parti de Laurent Gbagbo, n'entend pas manquer cet important rendez-vous de son nouvel allié. Mieux, son leader, actuellement établi en Belgique, après sa libération sous condition par la Cour pénale internationale (CPI), s'apprête à livrer un message aux militants du plus vieux parti politique ivoirien.

Gbagbo parle aux militants du PDCI

Henri Konan Bédié donne rendez-vous à tous les militants du PDCI, à Yamoussoukro, le samedi 19 octobre 2019 pour un giga meeting. Le patron du Parti démocratique de Côte d'Ivoire, par la voix de Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef, avait clairement situé les enjeux de la rencontre. Selon l'ancien ministre de la Santé, contrairement à ce que racontent les adversaires de Bédié, l'ex-parti au pouvoir n'a nullement été vidé de son essence.

"Les gens ont dit que le PDCI-RDA a été pris à 70%, que le PDCI-RDA a été vidé, désossé, mais ces mêmes personnes commencent à voir la réalité et il y a l’un des responsables du RHDP qui a dit dans un journal que c’est la crème qui est partie. Mais quand il y a la crème, c’est la mousse. Une bière dans un verre, le liquide est plus important que la mousse. Et ils disent que ne sont restés au PDCI-RDA que le président, Guikahué, Djédjé Mady et Akossi Bendjo. Mais ce qu’ils oublient, c’est le président Bédié qui est le président du parti", a martelé l'homme de main du natif de Daoukro. Il a aussi soutenu que "le 19 octobre, la Côte d'Ivoire verra que le PDCI-RDA existe".


Le Front populaire ivoirien, qui s'est rapproché du PDCI depuis un moment, a décidé d'aider le parti fondé par feu Félix Houphouët-Boigny à atteindre ses objectifs. C'est ce qu'a confirmé Assoa Adou, secrétaire général du parti à la rose. Selon le service de communication des frontistes, une forte délégation du FPI se rendra à Yamoussoukro, le samedi 19 octobre, afin de porter le message de Laurent Gbagbo aux militants du PDCI. Il faut le noter, Assoa Adou vient de finir une tournée de campagne pour la promotion de la réconciliation nationale et de la libération de Laurent Gbagbo. Il s'est rendu à Divo, Lakota et Gagnoa.




Articles les plus lus