Côte d'Ivoire: Guillaume Soro renonce à rentrer au pays, les raisons

Guillaume Soro, volte-face à Abidjan et cap sur Londres

Guillaume Soro annoncé à Londres
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 21 octobre 2019 à 10:30 | mis à jour le 21 octobre 2019 à 10:43

Guillaume Soro poursuit sa tournée européenne contre vents et marées. L'ancien Chef du Parlement ivoirien est cette fois-ci annoncé à Londres pour sa Crush Party, un rendez-vous qu'il organise avec ses partisans.

Guillaume Soro, volte-face à Abidjan et cap sur Londres

"C'est décidé, je suis candidat", avait annoncé Guillaume Soro lors de sa dernière interview sur RFI et France 24, le vendredi dernier. Aussi, déterminé à se tailler un important électorat à douze mois de l'élection présidentielle de 2020, l'ancien Président de l'Assemblée nationale ivoirienne s'est-il lancé dans ses tournées à travers le vieux continent. C'est dans cette dynamique que le Président du Comité politique (CP) a annoncé une nouvelle Crush Party à Londres pour le 9 novembre prochain.

Cette nouvelle tournée intervient alors que Soro Kigbafori Guillaume avait indiqué avoir échappé à une tentative d'arrestation lors de son séjour dans un hôtel barcelonais. Accusant indirectement les autorités ivoiriennes d'être à la base de cette arrestation manquée, l'ancien chef des Forces nouvelles (ex-rébellion) a fait monter d'un cran les tensions entre lui et le RHDP unifié, ses anciens alliés du pouvoir.


Cependant, le retour annoncé de Guillaume Soro en Côte d'Ivoire pour cette semaine pourrait ne plus avoir lieu. Du moins pas à la date qu'il a indiquée dans son interview. Tout d'abord, son affaire de passeport ivoirien n'a jusque-là pas trouvé une issue heureuse. De même, dans le cadre de la GSKTour2019 qu'il organise, il entend proroger son séjour en Occident pour entretenir ses compatriotes sur le pardon, la réconciliation et la paix. Un triptyque primordial pour la stabilité de la Côte d'Ivoire.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp