Football: Pourquoi les Ivoiriens ne vont plus dans les stades

Par David Yala | Publié le 26 novembre 2019 à 19:48 | mis à jour le 26 novembre 2019 à 19:48

Le football, facteur de cohésion sociale, est en train de perdre de sa valeur en Côte d’Ivoire. Depuis plusieurs années maintenant, le football ivoirien n’attire plus vraiment de spectateurs dans les stades.

Les stades ivoiriens restent vides au cours des matchs de football

Sport roi en Côte d’Ivoire, le football n’attire plus les Ivoiriens dans les stades. Pourtant, il y a quelques années encore, les stades et différentes aires de jeux refusaient du monde au cours des compétitions sportives. On se souvient encore les fameux derbys ASEC-AFRICA ou encore ASEC-Issia Wazi. Des rencontres toutes aussi palpitantes qu’électriques. Mais ce temps là est bien loin derrière nous.

Aujourd’hui, même lors du championnat national, il n’est pas rare de voir les gradins restés vides toute la saison. Les quelque rares supporters qui s’hasardent encore dans les stades sont soit des dirigeants de clubs soit des fans clubs mobilisés pour les besoins de la cause. Pour l’heure, les seules rencontres qui attirent encore du monde, restent les matchs de la sélection nationale, les Eléphants.

Mais là encore, il y a problème. Depuis le départ de certaines stars comme Didier Drogba, Yaya Touré, Kader Kéita et autres, les supporters se font de plus en plus supplier avant de mettre les pieds au stade. Ce qui oblige parfois les autorités à rendre gratuits les matchs de finale ou de qualification. Afrique-sur est allé à la rencontre des citoyens et leur a demandé pourquoi ils ne viennent plus dans les stades. Ecoutons-les.