Armée: Un policier et un militaire lourdement condamnés, les raisons

Le Tribunal Militaire d'Abidjan (TMA) a condamné un policier et un élément des FACI
Par David Yala
Publié le 03 décembre 2019 à 16:15 | mis à jour le 03 décembre 2019 à 16:15

Le Tribunal Militaire d'Abidjan (TMA) a condamné un policier et un élément des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) à de lourdes peines de prison.

20 ans de prison pour un militaire des FACI, 10 ans pour un policier

Annoncés en début de semaine dernière, les procès des sergents de police A.L.K/G.H et du sergent des FACI O.D se sont déroulés effectivement le vendredi 29 novembre 2019 à la salle des audiences du TMA devant témoins, parents des victimes et la presse nationale.
 Les Sergents de police A.L.K et G.H étaient poursuivis pour le meurtre de SOKOBA Yaya courant 2016 alors qu'ils étaient tous deux en service au Commissariat de police de KATIOLA.

Après 5h d'audience et 1h30 de délibération, le Président du tribunal a prononcé la sentence.
 Adingra L. écope de 10 ans de prison ferme et 500,000 FCFA d'amende, G.H quant à lui, s'en sort avec une peine plus légère, 6mois ferme assortis de 100,000 FCFA d'amende.
 Le sergent des FACI, Ouattara D., poursuivi pour meurtre mais également pour tentative de meurtre, arrestation illégale, séquestration et coups mortels.

Le 16 Septembre 2013, le Sergent des FACI en service au 1er bataillon d'Akouédo reproche à certains de ses cohabitants d'un immeuble situé non loin dans la commune de Yopougon d'avoir volé sa motocyclette. Il arrête deux d'entre eux: les nommés Sidibé Lassina et Diomandé Yacouba, les frappe copieusement et les brûle avec de l'eau bouillante. L'un d'eux décède sur le coup, le second également succombe après son transfert à l'hôpital.


Le Tribunal, à l'issue des débats et d’une heure de délibération, a reconnu O.D coupable et l'a condamné à 20 années de prison ferme et 500,000 FCFA comme amende. 
Une satisfaction morale pour les parents de victimes parce que justice a été rendue.
 "Je n'y croyais plus. J'ai pensé que ce crime resterait impuni. Aujourd'hui, je suis satisfait car l'âme de notre fils sera maintenant en paix", a dit un parent de victime.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp