Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 14 décembre 2019

Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du  14 décembre 2019
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 décembre 2019 à 08:20 | mis à jour le 14 décembre 2019 à 08:40

Divers sujets alimentent la titrologie de ce samedi 14 décembre 2019. La presse ivoirienne se fait l'écho de la prochaine visite d'Emmanuel Macron à Abidjan, de la violence en milieu scolaire, mais également de la sortie de 337 commandos gendarmes. Notons que l'actualité est aussi marquée par vie des partis politiques.

Titrologie, la gendarmerie nationale se renforce

Le quotidien Le Patriote, nous apprend que "la gendarmerie nationale se renforce" avec la sortie de 337 commandos. Hamed Bakayoko, ministre d'Etat, ministre de la Défense, leur a expliqué que leur mission est de "faire peur aux ennemis de la Côte d'Ivoire. Notre confrère écrit aussi que "la Côte d'Ivoire veut capter 1 000 milliards d'investissements" à l'exposition universelle de Dubaï.

Dans sa titrologie, L'Inter, affirme que les opposants ivoiriens mettent la pression sur le président Alassane Ouattara, à onze mois de l'élection présidentielle de 2020. Armand Ouégnin est formel, "ces élections se feront sans cette CEI". Pendant ce temps, renseigne le journal indépendant, un mouvement se crée autour du chef de l'Etat. Le derby Asec-Africa n'échappe pas à la plume de notre confrère, qui note que "la tension monte comme au bon vieux temps".

Pour sa part, Soir Info, nous apprend que relativement à l'arrivée d'Emmanuel Macron à Abidjan, Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Guillaume Soro "veulent mélanger Ouattara". Au sujet du renouvellement des cartes nationales d'identité, de grandes orientations sont données aux préfets, lit-on à la Une de ce média.

Suite aux décès de trois élèves dus au phénomène de "congés anticipés", Le Quotidien d'Abidjan, soutient que "Kandia avoue l'incapacité du régime Ouattara". Le journal d'opposition affiche également que des décisions ont été prises pour le meeting de l'opposition prévue le samedi 21 décembre 2019.


Le Nouveau Réveil, révèle des intrigues politiques au RHDP. "Amon Tanoh sacrifié ?", s'interroge le journal proche du PDCI. À la Une de Le Matin, nous apprenons que de "profonds bouleversements" sont prévus au FPI.