Après Dj Arafat, un malheur guette Bebi Philip et Al Moustapha

Le pasteur David Aimé Jérémie prévient Bebi Philip et Al Moustapha
Par Mael Espoir
Publié le 27 janvier 2020 à 11:06 | mis à jour le 27 janvier 2020 à 11:06

Après avoir voulu ressuscité le roi du Couper décaler, Dj Arafat, le pasteur David Aimé Jérémie a sévèrement mis en garde l'artiste couper décaler, Bebi Philip, et l'ancien boucantier, Al Moustapha.

Le pasteur David Aimé Jérémie prévient Bebi Philip et Al Moustapha

Aux premières de la mort de Dj Arafat, le pasteur David Aimé Jérémie avait révélé qu'il avait reçu le pouvoir de Dieu afin de ramener le Daishikan à la vie. Il a ensuite révélé que des hommes forts du pays l'ont empêché d'accomplir sa mission de peur de voir la gloire de Dieu s'accomplir sur la nation. Quelques mois après cette sortie relativement à la résurrection du Beerus Sama, le pasteur David Aimé Jérémie avait demandé à rencontrer le président Alassane Ouattara afin de lui faire part de ses songes qui annonçaient des événements malheureux en Côte d'Ivoire.

Alors qu'on ignore encore s'il a pu obtenu gain de cause en ce qui concerne sa demande d'audience au chef de l'Etat, le pasteur David Aimé Jérémie vient à nouveau de se signaler. Et cette fois, il annonce que la vie de l'artiste Couper décaler, Bebi Philip, serait en danger. Pour lui, Mister Bbp qui a récemment fait son baptême chrétien, ne s'est pas encore totalement donné à Dieu, et cela pourrait lui être très préjudiciable.

''Dans le songe que j'ai fait, sa vie était en danger. Il s'agit de Bebi Philip. Il a un pied dedans et un pied dehors. Dites-lui qu'on ne séduit pas Dieu. Dites à Bebi Philip qu'on ne trompe pas Dieu. Juillet 2020, c'est pas un bon mois pour lui. Peu importe le lieu où il ira se cacher. Qu'il se ressaisisse véritablement car ce qu'il fait dans le secret, se sait'', a indiqué le pasteur David Aimé Jérémie dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.


L'homme de Dieu a également mis en garde un autre acteur du Show-business ivoirien, le dénommé Al Moustapha. ''Il y a aussi un homme du show-business qui s'appelle Al Moustapha. Dites-lui de se ressaisir. J'ai vu que le mois de Mars 2020 n'est pas bon pour lui. Je ne le connais pas personnellement mais s'il cherche à entrer dans les bois sacrés, cela ne va pas l'arranger. Alors qu'il se repente sincèrement'', a-t-il ajouté.



Articles les plus lus
03