RHDP:Ouattara recadre Amadou Gon et Amon-Tanoh sur sa succession

Alassane Ouattara appelle ses ministres à la solidarité
Par David Yala
Publié le 28 janvier 2020 à 16:05 | mis à jour le 28 janvier 2020 à 16:05

La succession du Président Alassane Ouattara à la tête de l’Etat de Côte d’Ivoire, est un sujet de plus en plus débattu au sein de la majorité présidentielle RHDP.

Alassane Ouattara appelle ses ministres à la solidarité pour assurer le succès de l’action gouvernementale



Au sein du RHDP, les velléités de candidatures pour succéder au Président Alassane Ouattara cette année 2020, font rage. A côté du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly dont-on dit qu’il serait le choix du chef de l’Etat sortant, se prépare un Marcel Amon-Tanoh, Ministre des Affaires Etrangères, de plus en plus présent dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Même s’il n’en fait pas cas ouvertement, l’époux de Diminique Ouattara est conscient que cette émulation peut impacter négativement sur l’action du gouvernement. C’est pourquoi, dans son discours de clôture du séminaire gouvernemental d’adoption du Plan d’Actions Prioritaires (PAP) 2020, le 27 janvier 2020 à Abidjan, il a appelé ses ministres à plus de solidarité pour la satisfaction des besoins des Ivoiriens.

« Il faut qu’il y ait de la solidarité dans l’équipe, il ne faut pas que les intérêts des uns et des autres puissent primer sur le bien-être de la population », a-t-il exhorté. Le Président de la République a réitéré sa volonté de toujours voir le social demeurer au cœur de l’action gouvernementale. Il a de ce fait salué les efforts qui sont réalisés au quotidien pour l'amélioration des conditions de vie des populations, notamment dans l’intensification des programmes de construction des infrastructures structurantes et sociales de base, le traitement des diligences liées à la mise en œuvre de la Couverture Maladie Universelle...



« Le succès de l’action gouvernementale reposera sur la solidarité et la synergie de l’équipe gouvernementale... la contribution de chacun d'entre nous doit aller vers la satisfaction des besoins des Ivoiriens », a indiqué Alassane Ouattara.



Comme le rapporte le CICG, le chef de l’Etat a aussi évoqué la lutte contre la vie chère, l’élargissement des bénéficiaires du projet filets sociaux productifs à 150 000 familles vulnérables. 
Il a terminé en félicitant le Vice-président de la République et l’ensemble de l'équipe gouvernementale pour les performances socio-économiques réalisées depuis 2011 et qui contribuent au rayonnement de la Côte d’Ivoire.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Carmen Sama, la veuve de Dj Arafat, ''débarque'' chez Molaré