Drogue: Le Port d'Abidjan échappe à une invasion, ce qui s'est passé

411 tonnes de drogue saisies dans les eaux territoriales à Abidjan
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 04 février 2020 à 18:11 | mis à jour le 04 février 2020 à 19:06

Les forces de sécurité ont opéré une importante saisie de drogue, environ 441 Kg, pour une valeur marchande estimée à 23 milliards 800 millions de FCFA. C'est l'hebdomadaire panafricain jeuneafrique.com qui livre l'information dans l'une de ses publications du mardi 04 février 2020.

411 Kg de drogue saisies dans les eaux territoriales à Abidjan

Une importante quantité de drogue, probablement la plus grosse jamais réalisée en Côte d'Ivoire, a été saisie au large des côtes ivoiriennes. Les forces de sécurité ivoirienne ont mis la main ce mardi sur une importante cargaison de cocaïne, environ 411 Kg, révèle Jeune Afrique.com.

Estimée à 40 millions de dollars américains, soit 23 milliards 800 millions de FCFA, la marchandise, apprend-on, a été découverte à bord de 3 embarcations dans les eaux territoriales au large des côtes ivoiriennes. Elle serait arrivée du Brésil à bord d'un navire marchand battant pavillon espagnol qui errait à 250 Km. Ce voilier, confie le service de communication de la Marine nationale, avait un rendez-vous en mer avec un autre bateau-fille (pirogue) qui devait récupérer la cargaison pour la convoyer vers le port d'Abidjan.

«La cocaïne est arrivée du Brésil à bord d’un navire marchand. La cargaison a ensuite été transbordée dans trois embarcations, dans les eaux ghanéennes », confie une source sécuritaire à l'hebdomadaire panafricain Jeune Afrique. À bord de l'embarcation, trois Ghanéens. Ils ont été mis aux arrêts par les services de sécurité ivoiriens. La marchandise, quant à elle, a été mise sous scellé sous l'œil vigilant des unités spécialisées de la Marine ivoirienne.

Il est à souligner que c'est suite à une information anonyme que les Forces de sécurité ont pu réaliser cette importante opération. Le Général Vagondo Diomandé, ministre ivoirien en charge de la sécurité, a suivi à la lettre tous les détails de l'opération depuis l'étranger où il séjourne dans le cadre d'une mission gouvernementale.


Déjà en juin, une vaste opération antidrogue avait conduit au démantèlement d’un réseau international de trafic de cocaïne, dénommé "Spaghetti connexion". Parmi les personnes interpellées, figuraient 6 Italiens, 3 Ivoiriens et 1 Français.