Nathalie Yamb récidive et dévoile ce qu'elle reproche à Macron

"Vous n’avez plus à faire à la génération de Omar Bongo, Amadou Ahidjo"

Nathalie Yamb récidive et dévoile ce qu'elle reproche à Macron
Par K. Richard Kouassi
Publié le 22 février 2020 à 18:58 | mis à jour le 23 février 2020 à 10:02

Nathalie Yamb a été expulsée de la Côte d'Ivoire vers la Suisse le lundi 2 décembre 2019. Les autorités ivoiriennes reprochaient à la conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly, fondateur de LIDER (Liberté et démocratie pour la République), de mener des "activités incompatibles avec l'intérêt national". Désormais hors de la Côte d'Ivoire, celle qu'on surnomme la "dame de Sotchi" n'est pas moins critique envers le régime d'Alassane Ouattara et la politique française en Afrique.

Nathalie Yamb s'en prend une nouvelle fois à Macron

Le vendredi 29 novembre 2019, Nathalie Yamb a été convoquée à la Préfecture de police d'Abidjan située à Abobo. Une convocation émise par les services des enquêtes, signée des mains du commissaire de police Begromissa Alain, demandait à la proche de Mamadou Koulibaly de se présenter "dès réception".

"Vous êtes prié de vous présenter à la Préfecture de Police d'Abidjan au service des Enquêtes générales sur la route d'Abobo ancien Motoragri", indiquait la note. Mais en fin de compte, la conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly a répondu à la convocation le lundi 2 décembre.

Une fois à la Préfecture de police, Nathalie Yamb est informée que le gouvernement ivoirien lui reproche de mener des "activités incompatibles avec l'intérêt national". Cuisinée pendant des heures, la Camerouno-suisse est finalement expulsée vers la Suisse.

Etablie dans ce pays européen, cette cadre de LIDER a promis de ne laisser aucun répit au pouvoir d'Alassane Ouattara. "J’étais au calme à Babi, jusqu’à ce qu’il m’envoie ici, sans habits d’hiver. Si j’attrape un rhume, c’est la faute à Ouattara...", avait-elle publié sur les réseaux sociaux.

Il faut noter que la "dame de Sotchi" a toujours affiché sa ferme opposition à la politique française en Afrique. Invitée de la radio anglaise BBC, le vendredi 21 février 2020, Nathalie Yamb a ouvertement attaqué Emmanuel Macron.


Pour elle, "la politique française en Afrique devient de plus en plus détestable, outrageante, méprisante et violente". Elle a adressé un message musclée au président français. "Vous n’avez plus à faire à la génération de Omar Bongo, Amadou Ahidjo, etc. Nous n’avons plus peur. La jeunesse voit clair, elle est mieux informée, les gens comme moi, Mamadou Koulibaly, Kemi Seba, Ousmane Sonko arrivent à expliquer les choses telles qu’elles sont, et ça circule vite, grâce aux réseaux sociaux", a-t-elle martelé.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara