Fally Ipupa en grosse difficulté en France, ce qui arrive au chanteur

Fally Ipupa en grosse difficulté en France, ce qui arrive au chanteur
Par K. Richard Kouassi
Publié le 26 février 2020 à 13:39 | mis à jour le 26 février 2020 à 15:48

Fally Ipupa est annoncé à l'AccorHotels Arena de Paris pour un concert le vendredi 28 février 2020. Mais à 48 heures de l'évènement, le spectacle de l'ex-poulain de Koffi Olomidé est menacé. Selon une information publiée par Jeune Afrique, des individus se réclamant de l'opposition de la diaspora congolaise sont prêts à tout pour que le spectacle ne se tienne pas. Que se passe-t-il en réalité ?

Que reproche-t-on à Fally Ipupa ?

"Combattantes et combattants dans cette lutte pour la libération de notre chère patrie meurtrie, ne laissez pas Fally Ipupa se produire. On ne fête pas quand ça tue chez nous", déclarait sur Twitter Jacky Ndala, un expert en communication et se présentant comme le leader éclairé du Mouvement de réveil et de prose de conscience (MPRC), un mouvement citoyen. Pour lui, il n'est pas question de faire la fête quand des personnes sont tuées en République démocratique du Congo.

Ce cadre d'Ensemble pour le changement de Moise Katumbi s'est dit ouvertement opposé au concert de Fally Ipupa. On se rappelle que la star congolaise avait confié début février à Jeune Afrique qu'il était écarté des scènes françaises. Cependant, un groupe de combattants se montre plutôt favorable à la tenue de El Maravilloso à l'AccorHotels Arena de Paris.


Jeune Afrique fait savoir que depuis dix ans, des combattants congolais de la diaspora s'opposent aux concerts d'artistes originaires de la RDC, notamment JB Mpiana, Werrason, Héritier Watanabé, Koffi Olomidé et Ferré Gola. Si l'on s'en tient à une récente sortie de Jacky Ndala, la situation s'est apaisée. "C’était juste la colère. Mes frères, laissez Fally jouer son concert en paix, envoyez des vidéos pour qu’on se réjouisse. Fally, bonne chance, plein de succès à notre culture", a-t-il déclaré sur Congo Web TV de Kinshasa. Tout va donc pour le mieux pour Fally Ipupa qui se prépare à faire danser ses fans de la France. Mais rien ne garantit que les autres combattants s'alignent sur la décision de Jacky Ndala.