RDC : A peine revenu, Moïse Katumbi bloqué en Afrique du sud

Moïse Katumbi bloqué en Afrique du sud
Par Ange Atangana
Publié le 26 mai 2019 à 18:00 | mis à jour le 26 mai 2019 à 18:00

Rentré en RDC lundi après trois ans d’exil, Moïse Katumbi a pris part samedi à l’investitutre du président sud-africain Cyril Ramaphosa. Alors qu’il devait retourner en RDC dimanche, l’opposant se trouve toujours bloqué en RDC faute d’autorisation.

Moïse Katumbi vit un petit exil en Afrique du sud.

Sale temps pour Moïse Katumbi. L’ancien gouverneur du Katanga est actuellement bloqué en Afrique du sud. Samedi, il participait à la cérémonie d’investiture de Cyril Ramaphosa, réélu à la présidence de la nation arc-en-ciel. Alors qu’il devait retourner en RDC dimanche, le président du Tout-Puissant Mazembe n’a pas encore reçu l’aval de Kinshasa, comme l’a indiqué dimanche à l’AFP son porte-parole Olivier Kamitatu.

« L’aviation civile n’a pas libéré l’autorisation de survol et d’atterrissage de l’avion du président Moïse Katumbi », a posté sur Twitter le porte-parole de Moïse Katumbi. « L’autorisation sollicitée, pour qu’on quitte Johannesbourg pour Goma, dimanche n’a pas encore été libérée. Est-ce qu’on veut nous empêcher d’arriver à Goma ? Je constate qu’on ne peut pas arriver à Goma », a-t-il ajouté.

Cependant, certains médias congolais affirment que les autorités congolaises ne sont pas au courant d’une telle demande. « Depuis le début de ce mois de mai, Toute autorisation de survol et d’atterrissage des aéronefs en RDC est soumise à un avis préalable obligatoire des services du conseiller spécial de Félix Tshisekedi en matière de sécurité, François Beya », apprend-t-on d’ailleurs de la presse locale.


Moïse Katumbi avait fait son retour en RDC lundi après trois ans d’exil forcé sous le régime de l’ancien président Joseph Kabila. Il avait d’ailleurs été empêché de se présenter à la dernière présidentielle remportée par Félix Tshisekedi.