Coronavirus: De retour de Paris, Ariel Sheney placé en quarantaine

Ariel Sheney
Par Mael Espoir
Publié le 19 mars 2020 à 11:56 | mis à jour le 19 mars 2020 à 11:56

Le talentueux artiste ivoirien, Ariel Sheney, arrivé récemment de France, a humblement accepté d'être mis en quarantaine aux côtés des personnes avec qui il est arrivé à Abidjan.

Ariel Sheney: ''Que tu sois riche ou pauvre, le Coronavirus ne fait pas de distinction''

L'artiste Couper décaler Sré Jean Ariel plus connu sous le nom d'Ariel Sheney a sejourné récemment en France pour une série de spectacles.

Mais en raison de l’épidémie de Coronavirus qui a serieusement touché plusieurs pays d'Europe, le colonel Lobofouè a dû interrompre sa tournée pour retrouver sa terre natale, la Côte d'Ivoire.

Une fois à l’aéroport d'Abidjan, l'auteur du titre ''Mon Couper décaler'' a bien accepté d'être mis en quarantaine comme le recommandent les instructions du gouvernement qui exige que toute personne arrivant de l'extérieur doit immédiatement étre mis en isolement.

''Je suis rentré au pays, je suis bel et bien à Abidjan... Pour ceux qui doutait, j'ai été effectivement en quarantaine avec mes confrères ivoiriens avec qui je suis rentré de France.... Comme vous pouvez le constater, le monde entier est entrain de traverser une période très difficile et je ne voulais pas étre en marge de ce qui se passe. C'est pourquoi, j'ai donné l'exemple en me mettant aussi en quarantaine avec les gens avec qui je suis venus quand bien même que cela aurait pu se passer autrement'', a déclaré Ariel Sheney dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

Pour l'ex poulain de feu Dj Arafat, le Coronavirus est une maladie qui ne fait pas de distinction de statut social. Il a donc exhorté les populations ivoiriennes, sans aucune distinction, à prendre cette pandémie très au sérieux, en respectant les instructions gouvernementales.


''Je pense que la seule chose qui peut nous sauver de cette situation, c'est la solidarité entre les hommes, c'est l'amour, la compassion. Il faut prendre cette affaire très au sérieux. Plusieurs mesures de santé ont été imposées. Il faut les respecter ... Ce n'est pas parce que je suis artiste ou que je suis une star dans mon pays, que je vais me mettre en marge de ce que les autorités ont pris comme précautions de sécurités sanitaires. J'aurai pu utiliser mon téléphone, mais vu que je suis un porte-flambeaux, j'ai voulu donner l'exemple.... Que tu sois riche ou pauvre, star ou mélomane, quand une épidémie se propage, elle ne fait pas de distinction. Plusieurs personnes sont en train de mourrir dans le monde, il faut faire en sorte que cette épidémie ne prenne pas de l'ampleur", a déclaré Ariel Sheney.



Articles les plus lus
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Davido accusé d'avoir tué 3 de ses amis pour un rituel