France : Vers un espoir dans la lutte contre le coronavirus

Dr Pr Didier Raoult et la chloroquine contre le Coronavirus
Par Gary SLM
Publié le 30 mars 2020 à 12:27 | mis à jour le 30 mars 2020 à 13:32

Le coronavirus a mis à ses pieds le monde entier. Dans cette période de crise panique mondiale, le Professeur Didier Raoult brille avec sa solution à la chloroquine. L'infectiologue et professeur de microbiologie français a même remporté une grande victoire sur ses détracteurs avec l'utilisation de son procédé dans les hôpitaux de plusieurs villes de France, à Marseille, Nice...

Coronavirus : Didier Raoult s’impose avec la chloroquine

La crise provoquée par le COVID-19 pourrait prendre fin en France, en partie grâce au Professeur Didier Raoult et sa solution à la chloroquine.

Le spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes à la faculté des sciences médicales et paramédicales de Marseille et à l'IHU Méditerranée Infection, a trouvé une solution défendue par un de ses collaborateurs, le Pr Éric Chabrière, sur la télévision française LCI.

Ce dernier s'interroge sur les raisons de la grande prudence du monde à utiliser chloroquine contre le COVID-19. Cette molécule est pourtant habituellement utilisée sur des personnes bien portantes voyageant en Afrique sans effets secondaires graves.

Pour lui, le traitement proposé par le Pr Didier Raoult, une star mondiale dans son domaine, marche et il serait temps qu'elle soit appliquée à l'échelle générale.

Se refusant d'alimenter les polémiques sur la rivalité existante en France entre la province et la capitale, le Pr Éric Chabrière a rappelé que la parole du Pr Didier Raoult faisait autorité dans le monde, contrairement à celle de ses contradicteurs parisiens.

Coronavirus : Des conséquences à la chloroquine

Alors que la solution du Pr Didier Raoult vient d'être autorisée aux États-Unis pour faire face à la pandémie de coronavirus, en France, des cas mortels, suite à l'usage de cette molécule, auraient été signalés. Ce traitement aurait des effets secondaires cardiaques.


Le Pr Éric Chabrière qui s’étonne de ces affirmations a expliqué qu'un autre médicament accompagnait la prise de la chloroquine pour justement éviter ces effets secondaires, qui de toute façon n’ont jamais été notifiés par l’immense majorité des consommateurs habituels de cette molécule.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Davido accusé d'avoir tué 3 de ses amis pour un rituel