Cheick Boikary Fofana inhumé, mardi, au cimetière de Williamsville

Cheick Boikary Fofana... dans l'intimité familiale

Cheick Boikary Fofana inhumé à Williamsville
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 mai 2020 à 14:42 | mis à jour le 20 mai 2020 à 14:52

Décédé le 17 mai dernier, Cheick Boikary Fofana a été conduit à sa dernière demeure, mardi, jour de la célébration de la nuit de destin. La communauté musulmane, en jeûne, continue de pleurer son guide.

Cheick Boikary Fofana... dans l'intimité familiale

La foudre s'est abattue sur la Côte d'Ivoire en général et la communauté musulmane en particulier, dimanche, avec l'annonce du décès de Cheick Boikary Fofana. Le guide musulman est en effet décédé après avoir passé trois jours dans le coma à la suite des complications sanitaires dues à son infection au coronavirus.

Une pluie d'hommages provenant de religieux, d'acteurs politiques et de citoyens de tous ordres, s'en est suivie, avec des témoignages poignants sur le septuagénaire (77 ans), qui a consacré sa vie à la religion, au bien-être de sa communauté, ainsi qu'à la paix pour son pays.

C'est donc ce grand homme qui a été inhumé, mardi, au cimetière de Williamsville, dans la stricte intimité familiale. « Le COSIM porte à la connaissance nationale de l’inhumation du Cheick Aïma Boikary Fofana, mardi 19 mai 2020 dans l’après-midi, au cimetière d’Adjamé-Williamsville, dans l’intimité familiale. Qu’Allah lui accorde sa miséricorde », a confirmé l'organisation musulmane, dont il était le leader de son vivant.


À noter que l'esplanade de la mosquée de la Riviera Golf a servi de lieu de présentation des condoléances, et a vu se succéder les délégations du gouvernement ivoirien et de plusieurs organisations politiques ivoirienne