Nouvellement nommé, Albert Flindé déjà face à son premier défi

Nouvellement nommé, Albert Flindé face à son premier défi
Par K. Richard Kouassi
Publié le 25 mai 2020 à 16:54 | mis à jour le 25 mai 2020 à 17:13

Albert Flindé, cadre de l'UDPCI (Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire), a été nommé au poste de ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur par Alassane Ouattara, le mercredi 13 mai 2020. Deux semaines après son entrée dans le gouvernement d'Amadou Gon Coulibaly, le remplaçant d'Ally Coulibaly, est amené à faire ses preuves face à la situation des Ivoiriens bloqués hors du pays à cause de la covid -19.

Albert Flindé s'engage pour le rapatriement des Ivoiriens bloqués à l'extérieur

La crise de la covid -19 a contraint des Ivoiriens à rester bloqués hors de la Côte d'Ivoire, à cause de la mesure de la fermeture des frontières. Vendredi 22 mai 2020, Albert Flindé, le nouveau ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, a effectué une visite à la Direction des Ivoiriens de l'extérieur. Le successeur d' Ally Coulibaly est déjà face à un test grandeur nature.

En effet, la nouvelle recrue d'Alassane Ouattara est attendue sur le dossier du rapatriement de ses compatriotes bloqués à l'extérieur au moment où la crise sanitaire secoue le monde. "Je voudrais dire aux Ivoiriens de l’extérieur qu’ils peuvent compter sur notre détermination pour relever ensemble les défis qui se posent à eux, surtout dans la période actuelle", a promis Albert Flindé, comme le confirment nos confrères de l'AIP (Agence ivoirienne de presse).


À en croire Albert Flindé, depuis le déclenchement de la pandémie, ce sont 858 Ivoiriens qui ont regagné la Côte d'Ivoire. Le ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur s'est engagé à "apporter assistance aux Ivoiriens de l’extérieur en difficulté partout où qu’ils se trouvent conformément aux vœux du président de la République et du Premier ministre". Par ailleurs, l'ancien ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a annoncé la mise en place d'une cellule qui aura pour mission de connaitre les besoins et les situations des Ivoiriens de l'extérieur afin de tenir informé le président Alassane Ouattara.