Adjamé : Descente musclée de la police, des fumoirs détruits

La police détruit des fumoirs à Adjamé
Par K. Richard Kouassi
Publié le 02 juin 2020 à 19:49 | mis à jour le 02 juin 2020 à 20:00

Lundi 1er juin 2020, des éléments de la Direction de la police des stupéfiants et des drogues ont effectué une descente musclée à Adjamé, précisément à l'ancienne casse. Ils ont procédé à la destruction de fumoirs et à des fouilles corporelles sur des individus.

La police détruit des fumoirs à Adjamé

Il y avait une ambiance particulière à l'ancienne casse d' Adjamé le lundi 1er juin 2020. Ce jour-là, la Direction de la police des stupéfiants et des drogues s'est déportée dans cet endroit dans le cadre de plusieurs opérations de destruction de fumoirs et de fouilles à corps de tous les individus suspects se trouvant sur les lieux. L'information a été livrée par la Direction générale de la police nationale. Selon notre source, ce sont au total deux fumoirs qui ont été détruits. Cependant, précise la police nationale, aucune saisie de drogue n'a été enregistrée. La police des stupéfiants et des drogues soutient qu'elle n'a procédé à aucune interpellation, mais a sécurisé la zone.


Mardi 12 mai 2020, des faits similaires se sont déroulés dans la commune d'Attécoubé. Sous la houlette du commissaire Placide Yao, des policiers ont pris d'assaut le quartier Opera où ils ont incendié un fumoir en construction aux environs de 6 heures 40 minutes. À la fin de l'opération, on note que 15 blocs de cannabis, un bidon de grains de cannabis, deux mèches de cannabis, deux machettes, trois couteaux, quatre paires de ciseaux, mais également 15 paquets de produits pharmaceutiques non enregistrés, trois paquets de papiers OCB et un ventilateur ont été saisis par les éléments du commissaire Placide Yao.