Football, Côte d'Ivoire: Nouvelle génération dorée chez les Eléphants?

Les Eléphants de Côte d'Ivoire vont viser la victoire finale en 2023.
Par Abraham KOUASSI
Publié le 04 juillet 2020 à 12:12 | mis à jour le 04 juillet 2020 à 12:12

Eliminés en quart de finale de la dernière CAN en 2019 et absents du Mondial 2018 en Russie, les Eléphants de Côte d’Ivoire ne font plus peur. Cependant, les Ivoiriens peuvent rêver de retrouver les prochaines années une équipe aussi compétitive que celle des années 2000.

Une attaque de feu pour les Eléphants de Côte d’Ivoire

Candidat déclaré à la présidence de la FIF, Sory Diabaté affirmait récemment qu’en cas d’élection, il entend œuvrer pour que les Eléphants de Côte d’Ivoire remportent la CAN 2023 prévue sur le sol ivoirien.

Championne d’Afrique 2015, la Côte d’Ivoire pourrait avoir à cette compétition une équipe capable d’aller au bout avec notamment une attaque qui regorge actuellement d’éléments prometteurs.

En tête de liste, on pourrait marquer les noms de Wilfried Zaha et Nicolas Pépé. Si le second a eu une première saison difficile à Arsenal, son potentiel reste indiscutable. A 25 ans, l’ancien joueur de Lille pourrait rapidement devenir le leader offensif de l’équipe ivoirienne avec laquelle il compte 5 buts en 20 sélections.

Avec Pépé, Wilfried Zaha devrait animer le front de l’attaque ivoirienne. Le joueur de Crystal Palace est à ce jour l’un des meilleurs dribbleurs du championnat anglais. Capable de jouer sur un côté ou dans l’axe, les deux joueurs ne sont pas les seuls atouts offensifs des Eléphants de Côte d’Ivoire.

Il va falloir désormais compter avec Jérémie Boga. L’ailier, auteur d’une excellente saison à Sassuolo, a tout du futur crack. Agé de 23 ans, il représente clairement l’avenir et devrait prendre du coffre en rejoignant un club plus ambitieux dans les prochaines semaines.

Un milieu de terrain puissant pour les Eléphants de Côte d’Ivoire

Avec Yaya Touré, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont eu dans leurs rangs l’un des tout meilleurs milieux de terrain de l’histoire du football africain. Si l’ancien capitaine a mis un terme à sa carrière internationale, la relève est assurée.

Sangaré Ibrahim, milieu de terrain de Toulouse qui a un jeu similaire à celui de l’ancien joueur de Barcelone, devrait être le taulier des Eléphants de Côte d’Ivoire à ce poste. Courtisé par plusieurs écuries européennes, l’ancien joueur du Denguélé d’Odienné âgé de 22 ans, a livré une belle prestation face à l’Algérie lors de la CAN 2019.

A ses côtés, dans l’entrejeu, on devrait retrouver Jean-Philippe Gbamin, 24 ans. Actuellement blessé, le joueur d’Everton allie habilement puissance et technique. Capable de jouer dans l’axe de la défense, Jean-Philippe Gbamin pourrait être celui qui, comme Didier Zokora il y a quelques années, apporte la stabilité au milieu de terrain des Eléphants de Côte d’Ivoire.

La troisième pièce de ce milieu pourrait être Seko Fofana, 25 ans. Le talentueux milieu de terrain d’Udinese en Italie, sera en concurrence à ce poste avec Franck Késsié, auteur de belles performances avec le Milan AC.

Le temps des Espoirs


Derrière les joueurs déjà confirmés, on trouve des jeunes qui frappent avec insistance à la porte de l’équipe A des Eléphants de Côte d’Ivoire. Il s’agit des Espoirs, vice-champions d’Afrique de leur catégorie et qualifiés pour les prochains JO.

Dans cette équipe, on trouve en tête de liste le talentueux et très prometteur Christian Kouamé. Le joueur de la Fiorentina âgé de 22 ans, pourrait être l’avant-centre tant recherché par les Ivoiriens depuis le départ de Didier Drogba.

Habile techniquement et doté d’un gabarit intéressant (1,85 m), Christian Kouamé représente clairement l’avenir des Eléphants de Côte d’Ivoire. A ses côtés, on pourrait retrouver le défenseur central et capitaine des Espoirs, Yves Dabila qui évolue à Lille, ou encore le très prometteur Doumbia Idrissa, milieu de terrain du Sporting Portugal, suivi par l’Olympique de Marseille.

Gardien du club de Chelsea, Nicolas Tié qui évolue également avec les Espoirs, a tout d’un futur grand à l’instar de son coéquipier Tapé Eliezer. Avec l’apport des expérimentés et encore jeunes Serge Aurier, Eric Bailly, Ghislain Konan, la Côte d’Ivoire peut légitimement rêver d’une nouvelle génération dorée pour ses Eléphants.