Espagne, Covid-19 : 200.000 personnes vont retourner en confinement

Le covid-19 reprend du poil de la bête en Catalogne
Par Abraham KOUASSI
Publié le 04 juillet 2020 à 16:18 | mis à jour le 04 juillet 2020 à 16:18

Pour faciliter un retour à la normale en pleine pandémie de covid-19, l’Union européenne a annoncé le 1er juillet 2020 la réouverture de ses frontières aux voyageurs en provenance de 15 pays à travers le monde. Quelques jours après cette décision, le virus semble reprendre du terrain en Espagne. Plusieurs localités de ce pays sont de ce fait, retournées en confinement ce samedi.

Montée inquiétante des cas de covid-19

Le retour à la normale en pleine pandémie de covid-19 ne se fera pas ces jours-ci en Catalogne. En effet, la région d’Espagne a ordonné à travers son président Qim Torra, le retour en confinement pour près de 200.000 personnes. Cette décision entrée en vigueur depuis midi ce 4 juillet a été prise suite à « une hausse très importante du nombre de cas de contagion de covid-19 ».

Les populations concernées par ce confinement sont celles vivant dans la zone Del Segria près de la ville de Lerida. La zone confinée représente 1400 kilomètres carré et 38 municipalités. Les entrées et les sorties dans la région concernée sont restreintes et les regroupements de plus de dix personnes y sont désormais interdits tout comme les visites dans les maisons de retraite.

L’Espagne fortement touchée par le covid-19

Cette décision intervient alors que l’Espagne tente de se relancer après avoir été fortement touchée par l’épidémie de covid-19. Débutée officiellement le 31 janvier dans le pays du sud de l’Europe, l’épidémie avait causé à la date du 2 juillet 2020, la mort de 28.368 personnes en Espagne.

Au total, ce sont 250.103 cas confirmés de covid-19 qui ont été enregistrés dans le pays pour 150.376 guéris. C’est le 14 mars 2020 que le gouvernement, face à la pandémie, décide de décréter l’état d’alerte qui exige aux Espagnols de rester chez eux pendant deux semaines.


L’Espagne, faut-il le souligner, a enregistré vendredi, 17 décès dus au covid-19 en 24 heures. Ce chiffre représente le plus grand nombre quotidien de décès depuis 19 juin dans le pays.