Album de Yodé et Siro: Ce qui a été dit au Conseil des ministres

Ce que le ministre Sidi Tiémoko Touré dit de Yodé et Siro
Par Mael Espoir
Publié le 10 juillet 2020 à 11:35 | mis à jour le 10 juillet 2020 à 11:35

Lors du compte rendu du dernier conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, a été invité à donner son avis sur la chanson de Yodé et Siro qui suscite actuellement une grosse polémique.

Ce que le ministre Sidi Tiémoko Touré dit de Yodé et Siro

''On dit quoi'' est certainement le titre qui a retenu les attentions sur le dernier album du duo zouglou, Yodé et Siro, sorti le 3 juillet 2020. En effet, les enfants de Gbatanikro, qui ont déjà dénoncé les tares des régimes Bedié et Gbagbo dans leurs précédents albums, ont cette fois ci été sans pitié pour le président Alassane Ouattara.

''Mais président, ton peuple a faim, on dit quoi ? Les gens sont emprisonnés et tu dis qu'il n'y a personne en prison...Ce que tu n'as pas voulu hier, tu ne le fais pas aujourd'hui parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets. On dit qu'il n'y a pas l'argent au pays et tu dis que l'argent travaille. Mais l'argent, ça travaille pour qui ? ... Plus de 60 ethnies dans notre pays, tu vas du rez-de-chaussée jusqu'au dernier étage, du gardien au directeur, ce sont les Bakayoko ou bien les Coulibaly seulement qui mangent... Le pays est endetté. Payez vos crédits avant de partir. On ne se réconcilie pas en mettant les gens en prison, le pays a besoin de tous ses enfants pour la vraie réconciliation. Pourquoi tant de souffrance avec 2% de chômeurs et bientôt une croissance à deux chiffres. Faisons attention à un peuple qui ne parle plus parce que quand ça va chauffer il n'y aura plus de clôture pour sauter car maman bulldozer a tout cassé''. Telles sont entre autres les paroles de la chanson phare de l'album "Héritage" de Yodé et Siro.

Une chanson qui a d'ailleurs suscité une vive polémique sur la toile. Lors du tout premier conseil des ministres, mercredi, après la sortie de cet album, le porte-parole du gouvernement Sidi Tiémoko Touré a été invité à donner ses impressions sur cette chanson.

''En tant que personne, je suis un zouglouphile, c’est-à-dire un amateur de Zouglou. Et je peux vous assurer que nous avons apprécié la mélodie, mais par contre relativement au contenu, aux propos qui sont tenus, je pense que ces différentes affirmations résistent très peu face à la réalité des faits vécus, ressentis par les populations ivoiriennes. Donc de façon générale, j’encouragerais ces différents artistes que j’apprécie fortement, que je connais, à se rapprocher de notre administration lorsqu’ils ont ce genre de thématiques à développer, sauf à vouloir faire de la digression sans valeur ajoutée'', a-t-il affirmé.


Avant d'ajouter: ''L’art, c’est aussi l’éducation des populations sur des choses vraies qui doivent être traitées et nous sommes prêts à mettre à leur disposition l’essentiel de l’information sur les réalisations du gouvernement, la présidence du président Alassane Ouattara sur toutes ces années. C’est vraiment ce message que j’aimerais lancer de manière large à nos différentes populations surtout que nous sommes dans un contexte intermédiaire jusqu’aux prochaines élections. Nul besoin de vouloir attiser quelques soucis, quelques problèmes que ce soient à travers des textes qui prêtent à confusion et à interprétation. Cela dit, la créativité artistique est libre''.