TItrologie : Revue de la presse ivoirienne du 3 août 2020

Titrologie, la nomination d'Hamed Bakayoko en vedette
Par K. Richard Kouassi
Publié le 03 août 2020 à 08:25 | mis à jour le 03 août 2020 à 08:58

Lundi 3 août 2020, la titrologie ou la revue de presse ivoirienne est fortement marquée par la politique. La nomination d'Hamed Bakayoko en qualité de Premier ministre de la Côte d'Ivoire est largement abordée par les journaux locaux. Il est aussi question de la présidentielle du 31 octobre 2020.

Titrologie, la nomination d'Hamed Bakayoko en vedette

La nomination d'Hamed Bakayoko, en tant que Premier ministre ivoirien, intéresse largement la presse ivoirienne. "Nommé Premier ministre, Hamed Bakayoko un homme de mission", nous fait savoir Fraternité Matin. Le Jour Plus, qualifie le nouveau chef de gouvernement "d'homme de devoir". Notre confrère nous livre les quatre priorités du successeur d'Amadou Gon Coulibaly. Dans les colonnes de ce journal, le sénateur Paulin Allomo s'attaque à Henri Konan Bédié, le candidat du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) à la présidentielle du 31 octobre 2020 en ces termes : "vous ne pouvez pas à 86 ans vouloir courir comme un jeune de 25 ans."

Dans sa titrologie, Le Patriote, accorde une place de choix à Hamed Bakayoko. Pour ce quotidien proche du pouvoir, la nomination du député de Séguéla à la tête du gouvernement ivoirien réflète le "destin d'un homme de mission et de loyauté". Nous apprenons que Kobenan Kouassi Adjoumani, Paulin Allomo et Joël N'guessan, cadres du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), recadrent Bédié suite à sa sortie sur France 24.

Le Mandat, confie qu'à peine nommé, Hamed Bakayoko a déjà laissé une touche visible sur l'équipe gouvernementale. Le quotidien écrit à sa Une que dans le cadre de l'élection du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Didier Drogba a déposé sa candidature. Pour Le Matin, le passage d'Henri Konan Bédié sur France 24 est une "honte". "Le candidat du PDCI ajoute un article à la Constitution de 2016", publie le confrère.

Après avoir quitté le RHDP, Albert Mabri Toikeusse, le président de l'UDPCI (Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire) crache ses vérités à Alassane Ouattara et son clan. C'est ce que nous confie Le Nouveau Réveil, dans sa parution du lundi 3 aoû 2020.


Pour sa part, Le Quotidien d'Abidjan, s'intéresse au retour de Laurent Gbagbo à Abidjan et explique "pourquoi le régime tremble".




Articles les plus lus