Hamed Bakayoko nommé Premier ministre de Côte d'Ivoire

Hamed Bakayoko prend la tête du gouvernement ivoirien
Par K. Richard Kouassi
Publié le 30 juillet 2020 à 16:58 | mis à jour le 30 juillet 2020 à 16:59

Dans un communiqué émanant de la présidence de la République de Côte d'Ivoire, Hamed Bakayoko a été nommé Premier ministre en remplacement du défunt Amadou Gon Coulibaly. Le jusqu'ici ministre d'État, ministre de la Défense, prend, comme cela était prévisible, la tête du gouvernement de Côte d’Ivoire.

Hamed Bakayoko prend la tête du gouvernement ivoirien

La Côte d'Ivoire a enfin son Premier ministre. Hamed Bakayoko, un des fidèles du président ivoirien Alassane Ouattara, devient le remplaçant de feu Amadou Gon Coulibaly, décédé à Abidjan le 8 juillet 2020, à la fin du premier conseil des ministres qui marquait son retour de France où il s'était fait soigner. La nomination de Hamback à ce poste ne surprend que très peu. Le maire de la commune d'Abobo était le deuxième personnage du gouvernement ivoirien du fait de son statut de ministre d'État. L'ancien patron du journal Le Patriote et de Radio Nostalgie Côte d’Ivoire couronne ainsi sa carrière politique par ce poste prestigieux.

La nomination de Hamed Bakayoko à ce poste semblait pourtant loin d'être acquise. Des personnalités fortes du RHDP, selon les rumeurs proches du palais présidentiel d'Abidjan, s'opposaient farouchement à son choix. Certains auraient même menacé de claquer la porte de leurs fonctions si M. Hamed Bakayoko venait à être désigné par le Président Alassane Ouattara. La lenteur de cette décision, confirmée ce jour par le communiqué ci-dessous, serait le résultat de longs et interminables échanges entre le Président et ses proches. Finalement, c'est bien Hamed Bakayoko qui remplacera feu Amadou Gon Coulibaly.

Le maire d'Abobo en route vers une candidature du RHDP ?

Cette nomination peut-elle annoncer une prochaine candidature du Premier ministre Hamed Bakayoko à l'élection présidentielle de fin octobre 2020 ? Pas si sûr. Le chef de l'État est sollicité par les différentes couches de populations de son parti le RHDP pour briguer un troisième mandat. Hier mercredi 29 juillet, il a apporté une réponse plus qu'ambiguë aux sollicitations de son parti. Alassane Ouattara promet de donner une réponse, mais il a souhaité bénéficier d'un peu plus de temps pour faire le deuil de la disparition de son ami et fidèle compagnon Amadou Gon Coulibaly, ex-candidat déclaré à cette même élection. Plusieurs personnes voient dans cette nomination du nouveau Premier ministre une manoeuvre pour l'écarter de la course, bien qu'un autre choix aurait pu être commenté de la même façon.

À noter qu'en l'absence de Amadou Gon Coulibaly de la Côte d'Ivoire, il était en séjour médical en France pendant plusieurs mois, le Maire d'Abobo avait assuré son intérim. Il n'avait rendu le tablier qu'à son retour. Avec cette nouvelle nomination, il est pratiquement confirmé dans des fonctions qu'il occupait déjà il y a encore quelques jours. Le communiqué de la Présidence ivoirienne, signé du ministre, secrétaire général de la Présidence de la République, M. Patrick Achi, dit ce qui suit : "Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, a procédé, ce jeudi 30 juillet 2020, à la signature d'un décret portant nomination de Monsieur Hamed BAKAYOKO, en qualité de Premier ministre, Chef du Gouvernement, ministre de la Défense."







Articles les plus lus