Titrologie 6 août 2020: "Ce sont les officiers...Guéi de laisser le pouvoir"

Titrologie 6 août 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 06 août 2020 à 08:30 | mis à jour le 06 août 2020 à 09:49

Le premier Conseil des ministres d'Hamed Bakayoko, le retour de Gbagbo, la sortie musclée de KKB contre Bédié, tels sont entre autres les sujets constituant le menu de la Titrologie de ce jeudi 6 juillet 2020.

Titrologie : "C'est un autre Gbagbo qui revient"

A moins de trois mois de l'élection présidentielle de 2020, le front politique est de plus en plus bouillant, en témoigne la Titrologie de ce jeudi, veille de l'indépendance. "Situation sociopolitique, Abou Cissé crache du feu", titre Le Quotidien d'Abidjan.

L'Inter évoque pour sa part "De nouvelles révélations dans le dossier Mabri." Le Matin revient sur l'interview à la RTI1 de Kouadio Konan Bertin. "KKB envoie Bédié et le PDCI au tapis", plaque à sa Une le journal proche du parti.

"Si la candidature d'ADO est un calice, l'opposition va la boire jusqu'à la lie", prévient Kramo Kouassi, le maire de Bocanda, dans les colonnes de Le Rassemblement.

A la veille de la célébration de l'indépendance, "Le message à la Nation du Chef de l'Etat, le virage de tous les dangers ?" s'interroge Le Nouveau Courrier. Dans le même temps, "L'UNG prépare un grand coup" à l'occasion de sa 4e convention nationale, poursuit le journal.

Premier ministre, "Hamed Bakayoko présente ses 9 objectifs prioritaires", apprend-on de Le Jour Plus. "Nous allons relever tous les défis", s'engage le successeur d'Amadou Gon Coulibaly dans les colonnes de L'Expression. "Ouattara instaure une journée nationale de pardon et de souvenir", révèle Le Jour plus.

Dans Le Temps, Essy Amara prévient les Ivoiriens : "C'est un autre Gbagbo qui revient." "Son séjour à La Haye n'a pas été vain", poursuit l'ancien chef de la diplomatie ivoirienne. Le Rassemblement, explique "pourquoi Ouattara doit accepter d'être candidat", quand dans le même temps, "Le RHDP rassure les ambassadeurs africains et arabes".

Dans le Nouveau Réveil, le Général Michel Gueu rappelle que "Ce sont les officiers qui ont dit à Guéi de laisser le pouvoir". Absoulaye Racine Mbengue, Vice-président du PDCI, est formel sur Notre Voie : "Non, il n'y aura pas de 3ème mandat pour Ouattara."


A la FIF, l'empoignade entre les candidats à la succession de Sidy Diallo pour la présidence de l'institution est de plus en plus épicée. "A qui profite le désordre des deux parrainages ?" s'interroge L'Essor ivoirien à propos des soutiens de Sory Diabaté et Didier Drogba.




Articles les plus lus