Eudoxie Yao à Arafat : "Tu demeureras à jamais dans nos cœurs"

Eudoxie Yao se souvient d'Arafat DJ
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 août 2020 à 18:34 | mis à jour le 12 août 2020 à 18:47

Au moment où la Côte d'Ivoire célèbre le premier anniversaire du décès d'Arafat DJ, Eudoxie Yao est inconsolable. La "go bobaraba" a rendu un hommage mérité à celui qu'elle considérait comme son "frère".

Eudoxie Yao se souvient d'Arafat DJ

Il y a un an, Arafat DJ s'est engagé dans le voyage sans retour pour le monde de l'au-delà. De son vrai nom, Houon Ange Didier, l'ex-roi du couper décaler a marqué son existence sur terre grâce à sa musique qui a dépassé les frontières de la Côte d'Ivoire. À l'occasion de la célébration de l'an 1 de sa disparition, Eudoxie Yao n'a pu s'empêcher de saluer la mémoire du fils de Tina Glamour. La "Kim Kardashian" africaine a écrit un message en la mémoire du Yorobo.

"Repose en paix mon frère la légende DJ Arafat que la terre te soit légère. Mes condoléances les plus plus sincères et attristé à toute la Côte d’Ivoire", s'est exprimé Eudoxie Yao, qui a présenté ses condoléances à la famille biologique, ainsi qu'à tous les fans de l'ex-compagnon de Carmen Sama dans le monde entier.

"Tu demeureras à jamais dans nos cœurs tu es parti trop tôt tu as zaillé le Daïshi. Tu as laissé à jamais une plaie inguérissable dans nos cœurs. I love you bro forever. Que le Bon Dieu te pardonne toutes tes fautes et qu’il t’ouvre les portes du paradis. Un An déjà", a déclaré celle qui se définit comme "la femme la plus influente d'Afrique". Eudoxie Yao et Arafat DJ entretenaient de bonnes relations. En effet, il n'était pas rare d'apercevoir ces deux figures du showbiz dans des vidéos à travers lesquelles on sentait une sorte de complicité.


Pour le premier anniversaire de la mort d'Arafat, ses proches et amis se sont unis pour célébrer l'ancien patron de la Yorogang. Badro Escobar, l'un de ses fidèles compagnons, a donné rendez-vous aux Chinois sur le lieu où a eu lieu l'accident qui a couté la vie au père de Rafna.




Articles les plus lus