Musique : La Côte d’Ivoire en deuil, Dj Arafat est mort

L'artiste a été victime d'un grave accident de la circulation dans la nuit de dimanche.

DJ Arafat n'est plus.
Par Ange Atangana
Publié le 12 août 2019 à 17:49 | mis à jour le 12 août 2019 à 17:50

L’annonce du décès du célèbre chanteur de coupé-découlé est tombée dans la journée de lundi. Dj Arafat n’a pas survécu à un accident de moto survenu dans la nuit à Abidjan.

DJ Arafat est décédé. (Télévision nationale)

En sortant son tube « Moto-Moto » il y a quelques mois, DJ Arafat ne se doutait sans doute pas que c’est sur cet engin qu'il vivrait ses dernières heures de gloire. Ce lundi, la télévision nationale ivoirienne a annoncé le décès de l’artiste de 33 ans.

Dans la nuit de dimanche, DJ Arafat, amateur de ces véhicules à deux roues, a fait un grave accident à Abidjan. Selon des témoignages, le créateur des concepts de « Kpongor » ou encore « Zoropoto » a violemment percuté le véhicule d’une journaliste aux alentours de 23 heures à Abidjan. Conduit aussitôt à la Polyclinique des deux Plateaux, ce performeur hors pair n’a pas survécu à ses blessures.

L’annonce de son décès est tombée sur la chaîne de télévision nationale alors que les rumeurs les plus folles circulaient sur son état de santé. « Décès de l’artiste DJ Arafat de son vrai nom Houon Ange Didier ce lundi 12 août à 8 heures, des suites d’un accident de la circulation qui s’est produit dans la nuit du dimanche 11 août à Abidjan », indique la RTI.


Sa disparition laisse un grand vide dans la musique africaine. DJ Arafat avait en effet réussi à remettre le mouvement coupé-décalé sur les devants de la scène africaine avec sa kyrielle de concepts et les nombreux artistes dont il a permis l’éclosion. Adieu l'artiste !



Facebook
Twitter
email
tel