Affaire plagiat: Nouvel accrochage entre Yvidero et Emmanuela Keita

Affaire plagiat: Nouvel accrochage entre Yvidero et Emmanuela Keita
Par Mael Espoir
Publié le 03 septembre 2020 à 09:00 | mis à jour le 03 septembre 2020 à 11:11

Accusée de plagiat par un jeune étudiant, Yvidero a finalement été blanchie. L'information de sa réhabilitation a mis la jeune blogueuse Emmanuela Kéita dans tous ses états.

Affaire Yvidero: Emmanuela Kéita en colère contre le Burida

Yvidero a récemment été accusée d'avoir plagié le projet d'émission d'un jeune homme répondant au nom de César Kouamé. Vilipendée sur la toile, la comédienne a confié avoir été blanchie après son audition. ''Je n'ai jamais porté plainte contre quelqu'un parce que j'ai l'amour du prochain. Ils m'ont convoquée. Je suis partie répondre. Le droit a parlé. On dit qu'il n'y a pas de plagiat !'', a-t-elle soutenu dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

Cette information a mis la blogueuse Emmanuela Kéita dans une colère noire. Il y a quelques jours, cette dernière publiait des captures d'écran attestant que l'émission présentée par Yvidero, avait bel et bien été initiée par le jeune César Kouamé.

"Je suis très en colère contre le Burida. Ceux là mêmes qui ont donné raison à César et après ont dit le contraire ... Très en colère contre ces personnes qui minimisent cette histoire et la classe au rang de buzz et de jalousie ! ça devient fatiguant... Ceci n’est en rien un combat personnel. Voyez au delà de moi, même si ma tronche ne vous plaît pas. Voyez l’abus de pouvoir qui a été mis en place ! Il est important de dénoncer et de remettre en question de tels agissements. Pas seulement pour César mais pour toutes les générations à venir'', a confié Emmanuela Kéita dans une publication sur sa page Facebook.


Par ailleurs, la promotrice du Sugar Daddy a promis de suivre le jeune Cesar Kouamé. ''Je vais accompagner ce jeune dans son projet. Nous allons nous concentrer pour produire quelque chose de magnifique qui, j’espère, impactera positivement la jeunesse ! Oui, il s’agit en effet d’une émission d’utilité publique !'', a-t-elle ajouté.




Articles les plus lus