L'affaire Eunice Zunon prend une autre tournure: Les policiers tancés

Une prophétesse défend Eunice Zunon
Par K. Richard Kouassi
Publié le 24 septembre 2020 à 14:50 | mis à jour le 24 septembre 2020 à 17:04

Eunice Zunon est très remontée contre des policiers burkinabè en poste à l'aéroport de Ouagadougou. La web humoriste ivoirienne, en séjour au Burkina Faso, affirme avoir été agressée par ces éléments de la police à cause de sa tenue vestimentaire jugée trop sexy. L'affaire a envahi la toile, provoquant plusieurs réactions des internautes. La polémique continue d'enfler avec l'entrée en scène d'une prophétesse.

Une prophétesse défend Eunice Zunon

"J'avais porté une petite culotte; à l'entrée de l'aéroport, j'ai déposé mes papiers comme tout le monde pour remplir les formalités... Un policier de l'aéroport m'a interpellée pour me faire comprendre que la culotte que j'ai portée n'était pas appropriée pour voyager. Il a dit que je ne pouvais pas rentrer là; il fallait que je sorte pour mettre un truc un peu plus long ... Je lui ai dit que je n'habite pas au Burkina Faso ; j'ai fini avec l'hôtel et donc je vais me changer à l'intérieur dans les toilettes", a annoncé Eunice Zunon dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Ces propos de Bb Bouche Pointue ont suscité la colère de ses fans qui ont tenu des propos acerbes envers les policiers burkinabè mis en question. "Si j'étais touriste à la peau blanche, on m'aurait dit "madame svp votre tenue n'est pas adéquate pour le lieu, veuillez ressortir pour mettre une autre tenue ". Malheureusement, j'avais un passeport ivoirien, donc on m'a dit: "ton accoutrement ne rentre pas ici; il faut sortir", a enfoncé la "fiancée" de feu Arafat DJ.

Christ Tamaya, une prophétesse d'origine ivoirienne, a sorti les griffes contre les "agresseurs" d'Eunice Zunon. Elle s'est exprimée à travers une publication sur sa page Facebook. "La star du web Eunice Zunon a été brutalisée par deux policiers à Ouagadougou. Ils lui reprochaient d'avoir porté une culotte trop courte; elle aurait même perdu deux faux ongles dans cette brutalité", a fait remarquer celle qui se fait appeler la réincarnation du Christ.

Elle est convaincue que si c'était une blanche qui était habillée ainsi, lesdits policiers ne l'auraient traitée de la même manière. Désormais, écrivez à l'entrée de votre aéroport ceci: "INTERDIT AUX PASSAGERS DE PORTER DE PETITES CULOTTES." Ne soyez pas complexés et arrêtez vos comportements de villageois", a-t-elle martelé.


La prophétesse est allée plus loin en envoyant un message aux autorités du Burkina Faso. "N'autorisez plus l'organisation des concours de beauté "Miss Burkina Faso". Ne faites plus de discrimination, car la miss du Faso était également en culotte à l'aéroport. Je pense qu'il y a une incohérence dans vos décisions et dans vos actions. Messieurs, vous savez pertinemment que la charité bien ordonnée commence par soi-même, je vous remercie".




Articles les plus lus