Recalé à l'élection, Mabri boycotte la distribution des cartes d'électeur

Mabri appelle au boycott de l'opération de distribution des cartes d'électeurs
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 15 October 2020 à 12:53 | mis à jour le 15 October 2020 à 12:53

L’ Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), formation politique dirigée par Dr Albert Mabri Toikeusse, invite ses militants et partisans à se désolidariser de l’opération de distribution des cartes d'électeur, démmarée mercredi.

Distribution des cartes d'électeur : L' appel de Mabri aux militants et sympathisants de l' UDPCI

« La Direction de l’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) rappelle à tous ses militants et sympathisants sur l’ensemble du territoire Ivoirien (...) qu’en application du mot d’ordre de désobéissance civile lancé par la coalition de l’opposition ivoirienne, ils sont invités à ne pas prendre part à l’opération de distribution et de retrait des cartes d’électeurs », informe le secrétaire général du parti Arc-en-ciel, Blé Guirao.

Le collaborateur de Mabri Toikeusse invite par ailleurs les militants de son parti à rester mobilisés et à se tenir prêts « à répondre de manière effective et concrète à tous les mots d’ordre de la coalition de l’opposition ivoirienne afin de faire aboutir toutes nos revendications ».

Cet appel fait suite à celui de Pascal Affi N’guessan, le président candidat du Front populaire ivoirien (FPI), qui a lancé le même appel à l'endroit de ses militants, en signe de protestation contre la candidature à un troisième mandat du président Alassane Ouattara. Autres revendications des opposants au régime RHDP: la dissolution de la Commission électorale indépendante (CEI), la mise en place d’un Conseil constitutionnel crédible, l’audit international du fichier électoral et le retour sécurisé des exilés politiques.

Sauf report de dernière minute, le scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire devrait se tenir le samedi 31 octobre 2020. Probablement sans la participation des candidats du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, et de Pascal Affi N’guessan. Le chef de l'Etat sortant, Alassane Ouattara, pourrait ainsi se retrouver seul face à Kouadio Konan Bertin (KKB), candidat indépendant.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus