Emmanuela Keita à Ouattara: "Papa, il faut maintenant que tu partes"

Emmanuela Keita à Ouattara:
Par Mael Espoir
Publié le 27 octobre 2020 à 07:45 | mis à jour le 27 octobre 2020 à 07:45

Traitée de prostituée après avoir affiché son opposition à la candidature du président Alassane Ouattara à la présidentielle d'octobre 2020, Emmanuela Keita a craché ses vérités à ses détracteurs.

Emmanuela Keita conseille au président Ouattara d'arrêter de se faire "insulter"

La jeune et belle blogueuse, Emmanuela Keita, a publiquement affiché sa désapprobation de la candidature du président Alassane Ouattara à la présidentielle 2020. Chose qui lui a valu de nombreuses invectives de la part des militants du RHDP (parti au pouvoir) sur les réseaux sociaux.

Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, dimanche, Emmanuela Keita a répondu très sèchement à ses détracteurs.

''Ceux qui me disent que j'ai changé 3 fois mon teint et je refuse que le président se présente 3 fois, il faut que vous compreniez que c'est ma peau. Si demain il y a eu souci, c'est moi seul qui vais souffrir alors que quand on veut s'accaparer un pays, c'est tout un peuple qui souffre. Alors, je vous trouve assez b... pour comparer un changement de peau à tout un pays'', a-t-elle lancé.

Traitée de prostituée par certains internautes, Emmanuela Keita n'a pas caché sa déception face aux attaques intimes contre sa personne. ''Comment vous pouvez comparer mes parties de jambes en l'air avec la mort des gens? Mais, on s'en fout de ce qui se passe dans ma culotte ...Si mes jambes s'ouvrent, ça ne tue personne... La seule personne qui risque de mourir à force d'avoir trop b... c'est moi (...) Dire qu'une personne qui a des enfants de pères différents est une prostituée, vous êtes en train d'insulter... Attention'', a-t-elle interpellé.


Par ailleurs, l'ex épouse de l'international ivoirien, Coulibaly Kafumba, a lancé un message au président Alassane Ouattara. ''Il faut maintenant que tu partes. Le pays que tu aimes tant, a besoin que tu partes pour qu'il puisse avoir une certaine stabilité. Je sais que tu aimes ce pays et je sais que tu vas partir. C'est logique. Quand on aime un pays et qu'il est en train de se déchirer à cause de nous, on s'éloigne pour qu'il soit à l'aise.... Papa, tu sais que notre entourage n'est toujours pas bon pour nous. Souvent il faut apprendre à s'écouter soi-même. Tu as dit que ça ne te fait pas plaisir que les gens t'insultent comme ça. Tu l'as dit papa. Mais tu peux vraiment éviter qu'on insulte. Tu peux aller la tête haute. Tu as fait quelque chose de magnifique dans ce pays, alors il faut maintenant que tu partes", a déclaré Emmanuela Keita.






Articles les plus lus