Drapeau à l'effigie de Ouattara : Des élus et cadres Wê en colère

Affaire
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 octobre 2020 à 16:25 | mis à jour le 21 octobre 2020 à 17:27

L'image d'un drapeau ivoirien à l'effigie d'Alassane Ouattara, a créé un véritable tollé sur la toile le lundi 19 octobre 2020. Dans la cour du conseil régional du Cavally, un drapeau marqué de la photo du président de la République de Côte d'Ivoire a été hissé sur le mât, provoquant la colère de nombreux internautes. Les élus et cadres Wê du PDCI et FPI, très remontés après la scène, demandent aux autorités compétentes de faire la lumière sur cette affaire.

Affaire "drapeau à l'effigie de Ouattara" : Des cadres réclament des sanctions

Lundi 19 octobre 2020, la toile a été secouée par l'image d'un drapeau ivoirien à l'effigie d'Alassane Ouattara hissé au siège du conseil régional du Cavally. Des commentaires acerbes ont dénoncé la situation surtout qu'un autre drapeau ne comportant pas la photo du chef de l'État trainait au bas du mât. Deux jours après la scène, les élus et cadres Wê ont vigoureusement réagi et ont exprimé leur colère face à "ce fait gravissime d’incivisme notoire et choquant" qui "n’a pas échappé aux tout premiers visiteurs du conseil régional de Guiglo qui ont aussitôt pris des images pour la postérité, pendant que le drapeau national gisait encore au pied du mat".

"Lorsqu’aux environs de 8 heures GMT, ces images ont envahi les réseaux sociaux, ce fut le branle-bas et la panique au sein du conseil régional où des agents ont été sommés de remonter le drapeau ivoirien sur le mat. Des journalistes et correspondants de presse locaux seront dès lors appelés à la rescousse et commis pour produire des démentis à travers des interviews et des articles aux ordres, dans le but de couvrir cet acte aussi insensé qu’inédit dans notre pays. Jamais dans l’histoire de notre jeune République, un tel fait ne s’était produit avant cette prouesse (?) du conseil régional présidé par OULOTO Anne Désirée, ministre de la salubrité et de l’assainissement, et par ailleurs député à l’Assemblée nationale. Même le Père-Fondateur de la Côte d’Ivoire, le président Félix Houphouët-Boigny n’a pas vu son effigie portée sur le drapeau national, symbole de la République et de l’unité de notre Nation", ont souligné les cadres dans un communiqué dont copie nous est parvenue.


Les élus et cadres Wê, choqués "par cet acte d'incivisme" vont plus loin en exigeant "qu’une enquête judiciaire soit diligentée par les autorités compétentes, afin que les commanditaires et les auteurs, une fois identifiés, subissent la rigueur des lois en vigueur en Côte d’Ivoire".




Articles les plus lus