Titrologie 23 oct. 2020: "L’opposition déjoue un gros piège du régime"

Titrologie 23 oct. 2020:
Par Mael Espoir
Publié le 23 octobre 2020 à 09:09 | mis à jour le 23 octobre 2020 à 09:12

La Titrologie de ce vendredi 23 octobre 2020 est dominée par deux faits relatifs à la crise pré-électorale actuellement en cours en Côte d'Ivoire. Il s'agit de la déclaration d'Affi N’guessan et de Henri Konan Bédié en réponse aux propositions de réformes de la CEI et la réaction du président Alassane Ouattara depuis Abengourou.

Titrologie du vendredi: ''Crimes, destructions de biens.../Ouattara met en garde Bédié et Affi''

La déclaration des candidats à la présidentielle 2020, que sont Pascal Affi N'Guessan et Henri Konan Bédié en réponse aux propositions du gouvernement ivoirien, fait la Une des journaux ce vendredi.

''Propositions tardives et insuffisantes du gouvernement, Bédié et Affi déchirent les propositions de Ouattara'', lit-on à la Une de Le Nouveau Réveil, quand Le Temps affiche à sa page d'accueil: ''Appel au prétendu dialogue avec Ouattara, Bédié et Affi disent niet et maintiennent leur mot d'ordre de désobéïssance civile''.

Notre Voie mentionne à sa Une: ''Dialogue avec Alassane Ouattara, Bédié et Affi réitèrent leurs conditions à la CEDEAO''. Le Nouveau Courrier indique à sa Une: ''Affaire recomposition de la CEI: l'opposition déjoue un gros piège du régime''. Pour sa part, Le Bélier Intrépide affiche à sa page d'ouverture: ''Face à la provocation de trop du pouvoir, l'opposition durcit le ton. La désobéïssance civile se renforce''.

La sortie du président Alassane Ouattara depuis Abengourou est également abordée dans la titrologie de ce jour. ''Saccages, pillages, meurtres/ ADO à l'opposition hier: ne vous faites pas d'illusions, le droit sera appliqué'', titre Le Jour Plus.

Le Matin barre à sa page d'accueil: ''A la suite des violences liées à la désobéissance civile, le président Ouattara depuis Abengourou prévient, le droit sera appliqué aux auteurs des crimes, quels que soient leurs rangs''. Même son de cloche pour L'Expression qui indique à sa page d'ouverture: ''Crimes, destructions de biens.../Ouattara met en garde Bédié et Affi, le droit sera appliqué''.

Le Mandat affiche à sa première page: ''En campagne à Abengourou, Alassane Ouattara formel: les élections seront apaisées, nous prendrons toutes les mesures nécessaires''.


Pour sa part, Le Rassemblement pointe à sa Une: ''A 7 jours de la présidentielle, chaud, chaud hier à Abengourou avec ADO. Ouattara déshabille les opposants''.




Articles les plus lus