crise politique en Côte d'Ivoire:Fanny Pigeaud malmène Bensouda (CPI)

La Journaliste Fanny Pigeaud interpelle Fatou Bensouda sur le cas de la Côte d'Ivoire
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 23 octobre 2020 à 11:00 | mis à jour le 23 octobre 2020 à 12:41

Fatou Bensouda ne cesse de menacer certains acteurs politiques des pays de la sous-région ouest-africaine dans lesquelles il y a quelques tensions politiques. La journaliste Fanny Pigeaud s'étonne cependant que la procureure de la CPI évite le cas de la Côte d'Ivoire où il y a pourtant des affrontements sociopolitiques.

Fanny Pigeaud à Bensouda : « Et pour la Côte d'Ivoire où il y a aussi des morts et blessés ? »

À propos de l'élection présidentielle en Guinée, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda s'est voulue formelle en réaffirmant son soutien aux autorités guinéennes afin que « les auteurs des événements tragiques rendent des comptes devant la justice ». La Gambienne se dit par ailleurs prête à « soutenir les initiatives nationales en vue de la tenue d’un procès équitable et impartial ».

Cependant, précise l'ancienne ministre de la Justice de Yayah Jammeh, si ces démarches tardent à se concrétiser dans les faits, elle indique qu'il est de son «devoir de demander l’ouverture d’une enquête par son Bureau dans le cadre de l'exercice indépendant et impartial du mandat qui m'a été confié en vertu du Statut de Rome. »

L'ancienne collaboratrice de Luis Moreno-Ocampo déclare également suivre de près la situation au Nigeria où la violence est montée d'un cran ces derniers jours. Sans toutefois remettre en cause cet engagement de la patronne du Bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI), la journaliste Fanny Pigeaud s'offusque du silence de Madame Bensouda sur le cas de la Côte d'Ivoire.

« La procureure de la #CPI Fatou Bensouda a déclaré hier «suivre de près» la situation au Nigeria. Quelques jours plus tôt, elle avait dit la même chose à propos de la Guinée. Et pour la Côte d'Ivoire où il y a aussi des morts et blessés ? Aucune déclaration pour l'instant", s'est étonnée la consoeur, avant de s'inquiéter de la suite de la procédure engagée contre l'ancien président ivoirien et le ministre de la Jeunesse de son dernier gouvernement, dont le procès est pendant à La Haye : « Quant aux juges de la Cour d'appel de la #CPI, ils n'ont toujours pas donné leur décision à propos d'une éventuelle procédure en appel après l'acquittement, en janvier 2019, de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. »


À noter que Fatou Bensouda est en fin de mandat. La procédure pour désigner le nouveau procureur de la CPI est d'ailleurs en cours.






Articles les plus lus