Titrologie 15 Déc: «3e République...1er mandat de Ouattara»-Titrologue

Un Titrologue plongé dans la Titrologie du 15 décembre 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 décembre 2020 à 07:40 | mis à jour le 15 décembre 2020 à 08:02

L'investiture d'Alassane Ouattara à la présidence de la République cristallise la Titrologie, ce 15 décembre 2020. Le Titrologue verra dans la presse ivoirienne de ce mardi, une interprétation contradictoire de cette cérémonie, selon les obédiences politiques des journaux ivoiriens.

Titrologie - « Messe de requiem de la démocratie » - Titrologue

Loin de rentrer dans la polémique relative au nombre de mandats effectués par le Président Alassane Ouattara, le journal gouvernemental Fraternité ouvre la titrologie de ce mardi en annonçant d'entrée : "Prestation de serment du Président de la République, un nouveau mandat pour poursuivre la reconstruction." Soir Info revient sur "Tout ce qui s'est passé hier au palais présidentiel". L'Essor ivoirien barre à sa une : "3e République... 1er mandat de Ouattara." Et L'intelligent d'Abidjan de lui emboîter le pas en donnant plus de détails : "Et de 1 dans la 3e République après 3 épisodes légitimes dans la 2e République."

Ce n'est cependant pas la même interprétation pour les journaux proches de l'opposition. À en croire Le Temps, cette cérémonie d'investiture n'est rien d'autre qu' "une messe de requiem pour la démocratie". Même son de cloche pour Le Bélier : "Ouattara célèbre les funérailles de la démocratie en Côte d'Ivoire", avant de tirer la sonnette d'alarme : "Le 3e mandat, une énorme poudrière". "Ouattara viole doublement la Constitution", croit savoir Le Miroir d'Abidjan.

Koné Mamadou, Président du Conseil constitutionnel coupe cependant court en déclarant à l'égard du Président Ouattara dans les colonnes de L'Inter : "Vous étiez éligible, aujourd'hui, vous êtes élu." "Koné Mamadou se débat et se ridiculise", cogne Notre Voie. Générations nouvelles croit savoir pour sa part qu'à cause de son investiture à un 3e mandat à Abidjan, "Macron évite Ouattara". N'empêche que "la Côte d'Ivoire solidaire est en marche depuis hier", apprend-on de L'Expression. Et LE Patriote d'ajouter : "Alassane Ouattara, notre raison d'espérer."

"Ouattara annonce 5 ans de bonheur aux Ivoiriens", lance Le Matin. "Ouattara, engagements et défis", renchérit Le Miroir d'Abidjan. "Nul n'est au-dessus de la loi", prévient toutefois le chef de l'Etat investi à la une de Le Jour Plus. Le Bélier intrépide tourne quant à lui en dérision l'investiture du Président Ouattara. "Des morts, des prisonniers et des exilés pour un mandat", accuse le tabloïd.

Sur le Quotidien Aujourd'hui, Gnamien Konan bat le rappel des troupes de l'opposition. "Il faut que l'opposition unie aille au législatives, même si c'est Bictogo le président de la CEI", déclare le président de la Nouvelle Côte d'Ivoire. Le Quotidien d'Abidjan révèle "ce qui se prépare pour le retour de Gbagbo".

Titrologue : Fraternité Matin, Titrologie du 15 décembre 2020

Titrologue : L'Inter, Titrologie du 15 décembre 2020

Titrologue : Le Bélier, Titrologie du 15 décembre 2020

Titrologue : Générations nouvelles, Titrologie du 15 décembre 2020

Titrologue : L'Expression, Titrologie du 15 décembre 2020

Titrologue : Soir Info, Titrologie du 15 décembre 2020


Titrologue : Le Patriote, Titrologie du 15 décembre 2020

Titrologue : L'Essor ivoirien, Titrologie du 15 décembre 2020

Titrologue : Le Temps, Titrologie du 15 décembre 2020

Titrologue : Notre Voie, Titrologie du 15 décembre 2020






Articles les plus lus