Disparu depuis des mois, Debordo sur le point de devenir pasteur ?

Debordo Leekunfa: ‘’La crainte de Dieu est le début de toute sagesse‘’
Par Mael Espoir
Publié le 16 décembre 2020 à 19:47 | mis à jour le 17 décembre 2020 à 11:43

Après une longue période d’absence, l’artiste Couper décaler, Debordo Leekunfa, a posté un étrange message qui a suscité des réactions assez surprenantes de la part de plusieurs internautes.

Debordo Leekunfa: ‘’La crainte de Dieu est le début de toute sagesse‘’

Debordo Leekunfa se fait très discret depuis quelques jours. Monté au créneau le 2 novembre 2020, pour déplorer l'arrestation de Dj Volcano, l'ex meilleur ami de feu Dj Arafat n'avait plus donné signe de vie sur ses différents supports de communication (Facebook et Instagram) pendant plus d'un mois.

Il n'a pas non plus été aperçu dans un seul coin de la rue à Abidjan depuis lors. Une situation qui a suscité les réactions de certains de ses collègues artistes, notamment de la web humoriste Eunice Zunon et du chanteur Kerozen Dj.

Joint au téléphone, un proche de l'artiste avait confié à Afrique-sur7, que Debordo Leekunfa aurait rejoint la France bien avant l'élection présidentielle du 31 octobre afin d'honorer un contrat signé avec un label français.

Selon notre interlocuteur, Le Mimi national devrait regagner Abidjan dans ce mois de décembre pour les fêtes de fin d'année. Mais ce mercredi 16 décembre 2020, Debordo Leekunfa s'est mis dans la peau d'un guide religieux, en postant un message à travers lequel il invite ses fans à se rapprocher de Dieu.

"Le plus Grand succès du Diable est de faire croire aux hommes qu'ils ont suffisamment de temps pour se repentir avant de mourir. Et pourtant... Que Dieu nous aide à demeurer dans sa couverture… Mène ta vie selon tes convictions en mettant l’Eternel au-devant, et tout ira pour le mieux ! La crainte de Dieu est le début de toute sagesse. Signé le MIIMI, On arrive‘’, a-t-il écrit.


Un message qui a suscité les réactions de plusieurs internautes. "Arrête tes citations pastorales là et viens chanter...c'est tout ce que nous, ivoiriens, on te demande", a commenté un internaute, quand un autre écrivait: "Toi, tu ne veux plus chanter heun. Deux jours là, tu fais en pasteur façon là. On dirait que Makosso t'a beaucoup conseillé hein".






Articles les plus lus