Grand-Lahou: Un élève mortellement poignardé dans une bagarre

Grand-Lahou: Un élève assassiné en voulant porter secours
Par Eugène SAHI
Publié le 08 février 2021 à 09:59 | mis à jour le 08 février 2021 à 09:59

Un élève inscrit au Cours Secondaire Entente - Cse de Grand-Lahou, a trouvé la mort dans la nuit du vendredi au samedi alors qu’ il tentait de sauver son ami impliqué dans une rixe opposant deux groupes d’élèves, non loin du Lycée moderne de la ville des Trois Eaux.

Grand-Lahou: Un élève tué en voulant porter secours

La communauté éducative de Grand-Lahou est en deuil. Un élève d’environ 20 ans a été mortellement poignardé dans une rixe au quartier Lycée de Grand-Lahou, le vendredi 5 février 2021.

En effet, selon des témoignages recueillis, c’est en revenant des cours de l’après-midi (entre 17 et 18h) en compagnie de son petit-frère que le jeune homme a aperçu son ami en train de se faire molester par des individus présentés comme des élèves.

Voyant son camarade en difficulté, le brave adolescent décide de lui porter secours en allant séparer la bagarre qui était d’une intense violence. Il était loin d’imaginer qu’il venait ainsi de prendre rendez-vous avec la mort.

“Il s’interposait entre eux (les belligérants) lorsqu'il reçut un coup de couteau venu de nulle part. L’enfant a crié au point où tout le monde a été alerté, même les bagarreurs ont mis fin leur funeste combat”, nous confie un témoin contacté sur place.

Mortellement atteint, l’élève s’écroule et commence à perdre du sang en abondance, poursuit notre source. Il est alors admis aux urgences de l'Hôpital général de Grand-Lahou où sa mère serait en service comme agent de santé.

Mais le pronostic vital de l’infortuné élève est déjà engagé et les chirurgiens qui tentent d'opérer le miracle, se trouvent impuissants et incapables de sauver la vie de l’enfant de l’un des leurs.

La décision de l’évacuer à un niveau supérieur notamment dans un CHU à Abidjan pour une prise en charge beaucoup appropriée, est prise. Mais hélas, le brillant élève connu pour sa grande courtoisie et sans histoires, ne reverra plus jamais ses amis de classe de CSE Grand-Lahou et ses encadreurs.

Chemin faisant dans l’ambulance qui le conduisait dans la capitale économique ivoirienne, il n’y arrivera pas. Au niveau de Dabou, ce héros digne d’un bon samaritain des temps modernes, ferma les yeux, déposant kaki et stylos à jamais.

Formellement identifié comme un badaud, le tueur, quant à lui, a pris la poudre d’escampette, se réfugiant “derrière l’eau” où il sera certainement cueilli par les forces de l’ordre.

En attendant, la famille de l’élève a déposé une plainte auprès de la Police et de la gendarmerie de Grand-Lahou pour que justice soit faite pour ce valeureux adolescant.

Le Lycée moderne Arsène Assouan Usher de Grand-Lahou, un établissemnt en proie aux violences

Le Lycée moderne moderne Arsène Assouan Usher de Grand-Lahou reste l'un des établissements secondaires publics où la sécurité des élèves et encadreurs, reste une préocupation majeure pour les autorités administratives et éducatives de la region.


Au mois de décembre 2020, des élèves voulant anticiper sur les dates des congés de Noël qui débutait le 18 décembre 2020, ont commencé à pertuber les cours depuis le 7 decembre, se livrant à des actes de vandalisme.

Selon l'AIP (agence ivoirienne de presse), des groupes d'élèves pourchassés la journée par des forces de l'ordre, ont jeté leur dévolu sur les locaux du Lycée moderne de Grand-Lahou, tard dans la nuit du lundi au mardi 8 décembre 2020.

Des locaux qu’ils ont mis à sac en s’attaquant aux bureaux administratifs. Chaque année, ce genre de scènes se répètent, nous a-t-on confié.

Faut-il rappeler cet autre crime odieux commis au quartier «Grosso », à Grand-Lahou, qui marquera certainement pour longtemps, les esprits des populations.

Il s'agit d'un meurtre imputé à un chargeur à la gare routière de la ville chère au défunt-maire Djaya Jean. L’indélicat père avait literrallement fracassé le crâne contre le sol de son bébé de 8 mois, voulant se venger de sa femme.






Articles les plus lus