Titrologie du 20 février 2021: Comment Ouattara gère l'absence du PM

Titrologie du 20 février 2021: Comment Ouattara gère l'absence d'Hambak
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 février 2021 à 07:42 | mis à jour le 20 février 2021 à 12:09

Dans la titrologie du 20 février 2021, la presse ivoirienne revient largement sur l'état de santé d'Hamed Bakayoko. Le Premier ministre ivoirien séjourne actuellement en France pour des raisons médicales.

Titrologie du 20 février 2021 : Hamed Bakayoko évacué en France

"Que se passe-t-il au sommet de nos institutions ?", cherche à savoir Le Nouveau Réveil, qui semble s'inquiéter de l'état de santé du chef du gouvernement ivoirien Hamed Bakayoko, du président de l'Assemblée nationale Amadou Soumahoro et du président du Sénat Ahoussou Jeannot Kouadio. Pour ce confrère, la titrologie du 20 février 2021 reste aussi marquée par la présentation du projet de Jacques Anouma, candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF).

Sur le sujet de l'état de santé du chef de gouvernement de Côte d'Ivoire, Soir Info se propose de nous faire des révélations. Par ailleurs, à sa Une, le média ivoirien dénonce le racket des automobilistes par les forces de l'ordre relativement au port du masque dans le cadre des mesures de protection contre la covid 19. Entre temps, Kouadio Konan Bertin est déterminé à réussir sa mission de réconcilier les Ivoiriens. "Je veux m'investir corps et âme dans cette mission", a déclaré le ministre de la Réconciliation nationale au cours d'une rencontre, précise le journal.

L'Expression accorde sa Une à Kouadio Konan Bertin. "Beaucoup pensent que nous allons échouer (...) je suis un homme de défi", s'est exprimé l'ancien président de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié. À propos de l'état de santé du Premier ministre Hamed Bakayoko, également ministre d'Etat, ministre de la Défense, le tabloïd nous fait savoir que ce proche collaborateur d'Alassane Ouattara est "en visite médicale en France".

Législatives : "des candidats de l'opposition menacés"

En l'absence de son chef de gouvernement, comment le président ivoirien Alassane Ouattara gère-t-il la situation ? Cette interrogation trouve une réponse dans les colonnes de L'Inter. Notre confrère nous révèle l'identité des deux hommes qui pilotent les affaires. Il revient par ailleurs sur la récente sortie d'Albert Mabri Toikeusse, le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI). "Ma vie était en danger...Des gens cherchaient à m'assassiner", a confié l'ex-ministre ivoirien des Affaires étrangères.

L'information est portée par Le Quotidien d'Abidjan dans sa titrologie du 20 février 2021.

À quelques jours des élections législatives, rapporte le média, des candidats issus de l'opposition, sont "menacés" quand d'autres sont chassés de leur QG. "De graves choses se préparent", prévient le journal de l'opposition.

Pour sa part, Le Matin préfère mettre en lumière "ces bastions de l'opposition bientôt aux mains du RHDP". "Pourquoi EDS et le PDCI vont payer cash le boycott de la révision de la liste électorale", écrit le journal proche du pouvoir.

Le Patriote se félicite du retrait des candidatures indépendantes dans le camp Ouattara. "L'appel de Ouattara porte ses fruits...", peut-on lire dans ce journal. Fraternité Matin accorde un dossier au projet de transport urbain d'Abidjan. "Les travaux avancent...malgré les obstacles", constate le quotidien gouvernemental.







Articles les plus lus