Tanzanie : La Chine va construire une école d'aviation

Tanzanie,président Tanzanien John Magufuli ,Wang Ke,ambassadrice de Chine en Tanzanie

La Tanzanie et la Chine resserrent encore plus leur coopération en matière d’assistance technique. Pékin va construire une école spécialisée dans les transports, a annoncé la présidence de la République ce lundi 12 février 2018.

La Chine dote la Tanzanie d'une école d'aviation

L’information a été donnée dans un communiqué à la suite du tête-à-tête entre le président tanzanien John Magufuli et la nouvelle ambassadrice de Chine en Tanzanie, Mme Wang Ke.

Selon Wang Ke, c’est 62 millions de dollars (environ 138,3 milliards de Sh) qui seront débloqués pour financer cet ambitieux projet. Il s’agit d’une subvention accordée par la partie chinoise à la Tanzanie d'autant plus que les deux pays entretiennent de bonnes relations bilatérales depuis des années, a-t-elle précisé.

Le président Magufuli a par ailleurs demandé à Mme Wang Ke de transmettre ses remerciements au président chinois Xi Jinping pour cette assistance soulignant que cela aidera à améliorer les transports dans le pays, a indiqué le communiqué.

Si la date de lancement de la nouvelle école n’est pas encore connue, les autorités tanzaniennes estiment déjà que ce centre de formation viendra répondre à un fort besoin en ressources humaines à un moment où le pays est engagé dans un grand chantier dans l'industrie des transports aériens.

Tanzanie, une industrie des transports aériens en chantier

Tous les pans de l’aviation nationale en Tanzanie connaissent un relooking. La principale plateforme aéroportuaire du pays est en extension. En effet, l’Aéroport international Julius Nyerere va se doter d’un troisième terminal d’ici la fin d’année. À l’achèvement des travaux, l’aéroport pourra accueillir jusqu’à neuf millions de passagers par an contre 2.5 millions actuellement.

La compagnie aérienne nationale, Air Tanzania, pour sa part est en passe d’acquérir de nouveaux avions d’ici juillet prochain. Le gouvernement tanzanien a par ailleurs conclu des accords d'achat avec le constructeur américain Boeing Commercial Airplanes et le Canadien Bombardier Inc pour l’acquisition d’un Boeing 787 Dreamliner et deux Bombardier CS300.

L’Autorité de l’aviation civile de Tanzanie (TCAA) a également conclu un contrat avec la société française Thales pour l’acquisition de 04 radars civils dernière génération afin de renforcer la sécurité aérienne.

Desservie par une vingtaine de compagnies étrangères, signataire de plusieurs accords bilatéraux en matière de transports aériens qui ouvrent la voie à l’arrivée de nouvelles compagnies, la Tanzanie aura fort à gagner avec cette école qui vient d’être annoncée.