Lutte antiterroriste: L'aide de Tillerson pour le Nigeria et le Tchad

Rex Tillerson et Idriss Deby au Tchad

Le secrétaire d’État américain, Rex Tillerson est en visite en Afrique depuis la semaine dernière. En ce début de semaine, il s’est rendu au Tchad et au Nigeria, rassurant les autorités de ces pays de sa détermination à les soutenir dans la lutte antiterroriste.

Tillerson annonce l'aide américaine dans la lutte antiterroriste au Tchad et au Nigeria

En visite en Afrique depuis le 6 mars dernier, Rex Tillerson a tenu à exprimer toute son aversion quant au terrorisme qui sévit sur le continent. Le secrétaire d’État américain s'est alors indigné de l'incursion de l'État islamique en terre africaine après sa capitulation au Moyen-Orient suite aux farouches attaques menées par les soldats américains.

Lors de son passage au Tchad, il a réitéré la détermination de son pays à soutenir le Tchad, qu'il a qualifié de partenaire important dans la lutte contre le terrorisme. « Nous travaillons ensemble, en tant que partenaires, dans cette lutte contre le groupe jihadiste Boko Haram », a-t-il déclaré avant de s'envoler pour le Nigeria.

Les États-Unis ont par ailleurs promis, depuis trois longues années, d'apporter du soutien matériel (aéronef) au Nigeria dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. Lors de sa visite en République nigériane, il a dit espérer que la vente de matériel militaire, et notamment d’avions d’attaque au sol Super Tucano A-29, puisse “changer la donne” dans la lutte contre le groupe jihadiste au Nigeria.

Notons cependant que Rex Tillerson vient d'être limogé, ce mardi 13 mars, de son poste de secrétaire d'État américain par le locataire de la Maison-Blanche, Donald Trump.