Côte d’Ivoire: Le PDCI propose un report des dates des élections locales

Les dirigeants du PDCI
Par Edwige Fiendé
Publié le 29 août 2018 à 18:34 | mis à jour le 29 août 2018 à 18:35

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a proposé mercredi "un réaménagement" des dates du dépôt des dossiers de candidatures pour les élections locales et le scrutin prévu le 13 octobre, évoquant les "vacances judiciaires".

Le PDCI propose un réaménagement de la date des élections locales

"Le PDCI juge qu’il convient que les dispositions pratiques et techniques soient prises pour un réaménagement des dates de dépôt des dossiers de candidatures et de tenue du scrutin", a déclaré le secrétaire exécutif du parti, Maurice Kacou Guikahué, face à la presse.

M. Guikahué a évoqué "les vacances judiciaires et le mouvement préfectoral qui freinent le cours normal de la délivrance des actes administratifs et judiciaires exigés pour la constitution des dossiers de candidature" et la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) annoncée par le président ivoirien Alassane Ouattara.

Le 06 août, M.Ouattara a "instruit le gouvernement de réexaminer la composition" de la CEI comme "le recommande la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples" qui avait ordonné en 2016 à la Côte d’Ivoire, de rendre l’institution "conforme aux instruments juridiques régionaux", dans un message à la nation.


Pour le secrétaire exécutif du PDCI, cette déclaration du président doit "avoir une incidence" sur le calendrier électoral, car "tous les Ivoiriens pensent que" la CEI "sera reformée avant les élections" .




Articles les plus lus