La Chine envisage le lancement d'une « lune artificielle » en 2020

Une lune artificielle made in China en orbit en 2020

Selon le Science and Technology Daily, une association de recherche de Chengdu, capitale de la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), a annoncé son intention de lancer un satellite d'éclairage en 2020, qui ressemblera à une lune artificielle. D'après l'Association de recherche en sciences du Nouveau district de Tianfu, trois satellites expérimentaux seront lancés d'ici 2022.

Une lune artificielle made in China

En 1999 déjà, a indiqué l'article, la Russie avait envisagé d'utiliser des miroirs spéciaux pour réfléchir la lumière du soleil vers la Terre et éclairer sa nuit. Cependant, a précisé Wu Chunfeng, directeur de l'association, en dépit des progrès réalisés dans les études théoriques et les tests spatiaux, la Russie a connu des revers dans le domaine des miroirs réfléchissants.

Mais à présent, a-t-il ajouté, la Chine dispose de technologies de base et de matériaux matures prêts à mener d'autres études et vérifications d'un tel projet de lune artificielle.

L'association a dirigé des études de systèmes en coopération avec plus de 20 experts de l'Institut de technologie de Harbin, de l'Institut de technologie de Beijing, de l'Institut de recherche en micro-électronique de systèmes de recherche et de technologies de l'aérospatiale de Chengdu et de la société Chengdu Huirong Guoke Microsystems Technology.

La lune artificielle sera huit fois plus lumineuse que la lumière naturelle de la lune, et les trois satellites pourront éclairer une zone d'environ 3 600 à 6 400 kilomètres carrés, assurant ainsi un rayonnement solaire constant 24 heures par jour dans une zone donnée.

Wu Chunfeng a minimisé les préoccupations concernant la pollution lumineuse, affirmant que la lumière pourrait être contrôlée avec précision tout en offrant des avantages considérables et soulignant que Chengdu pourrait économiser 1,2 milliard de yuans (123 millions de dollars) par an en coûts d'électricité si une zone de 50 kilomètres carrés était éclairée par une lune artificielle.