Burkina: En désaccord avec le parquet, Me Bonkoungou (avocat Bassolé) quitte la salle d’audience

Me Dieudonné Bonkoungou
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 21 mars 2019 à 10:10 | mis à jour le 21 mars 2019 à 10:10

Me Dieudonné Bonkoungou, avocat du général Djibrill Bassolé, a quitté mercredi la salle d’audience du tribunal militaire pour protester contre la décision du parquet d’entamer l’écoute d’éléments sonores.

Me Dieudonné Bonkoungou, mécontent, donne dos à la salle d'audience

Comme annoncé mardi, la veille, le parquet militaire a décidé à l’ouverture de l’audience du jour, de procéder à l'écoute d’éléments sonores en rapport avec le putsch manqué de septembre 2015.

Aussitôt, le conseil du général Djibril Bassolé, le conseil du général Djibrill Bassolé, l’un des principaux accusés, arguant de leur “illégalité’’, a exigé que ces éléments sonores soient écartés.

Après des échanges parfois houleux entre Me Bonkoungou, Me Prosper Farama de la partie civile et le parquet, le président du tribunal a autorisé le début de l’écoute de ces éléments.

Pour marquer son opposition, l'avocat de Djibril Bassolé a aussitôt quitté la salle.


Un départ qui n’a pas empêche que l’audience se poursuive.