États-Unis : Après Ivanka, Donald Trump bientôt en Afrique ?

Vers une visite de Donald Trump en Afrique

Donald Trump va-t-il, à l’instar de son épouse et sa fille Ivanka, se tourner vers l’Afrique pour le développement de projets ? C’est en tout cas le souhait qu’a émis sa fille Ivanka qui a achevé le 17 avril dernier son séjour africain qui l’a conduite en Éthiopie et en Côte d’Ivoire.

L’appel du pied d’ Ivanka à Donald Trump

Après son épouse Mélania Trump qui a visité en octobre dernier le Ghana, le Malawi, le Kenya et l’Égypte pour des raisons diplomatiques, c’est la fille du numéro 1 américain, Ivanka Trump qui a séjourné récemment sur le continent africain, cette fois, pour promouvoir des projets pour l’autonomisation de la femme. Au cours de ce voyage, la conseillère spéciale de la Maison-Blanche a indiqué sa volonté de voir Donald Trump lui-même effectuer une visite en Afrique pour, comme elles-mêmes, contribuer à la promotion d’actions de développement sur le continent.

« Nos actions parlent d'elles-mêmes en termes de notre volonté de voir l'Afrique prospérer. Je suis très enthousiaste à l'idée de continuer mon travail pour me concentrer spécifiquement sur le rôle de la femme sur le continent et au-delà. (…) J'ai été profondément inspirée par mon voyage ici. Et je pense qu'il le sera aussi », s’est convaincue la collaboratrice de Donald Trump.

Hypothèse compliquée d’un voyage de Donald Trump en Afrique.

Si sa conseillère est visiblement emballée par l’idée d’inclure le développement du continent africain dans les politiques de la Maison-Blanche, il ne semble pas en être de même pour Donald Trump lui-même. Le président américain qui, dès son accession à la magistrature suprême, a fait part de ses mesures protectionnistes, largement critiquées, accèdera-t-il à la demande peu voilée de sa conseillère ? Rien n’est moins sûr même si cette possibilité relève beaucoup plus de l’hypothèse selon des observateurs de la politique internationale du locataire de la Maison-Blanche.