Nigeria : Le Sud-africain MTN fait son entrée en bourse

MTN entre en bourse au Nigeria
Par Ange Atangana
Publié le 18 mai 2019 à 21:17 | mis à jour le 18 mai 2019 à 21:17

L’opérateur de téléphonie sud-africain Mobile Telephone Networks (MTN) a fait son entrée jeudi à la Bourse du Nigeria avec une introduction de 6 milliards de dollars (3,5 mille milliards de francs CFA).

MTN confirme son attrait pour le marché nigérian.

Le courant passe à nouveau pour MTN au Nigeria. L’épisode du bras de fer entre les autorités et l’opérateur sud-africain il y a quelques mois semble de l’histoire ancienne. Jeudi, la compagnie sud-africaine s’est enregistrée à la Nigerian Stock Exchange (NSE), la bourse locale du pays. Une fierté pour le directeur général de cette multinationale. « Nous vivons et travaillons au Nigeria, maintenant nous y sommes aussi cotés », s’est félicité son directeur général, Ferdi Moolman.

MTN est l’un des acteurs majeurs du secteur de la téléphonie mobile au Nigeria. Le groupe dit détenir environ la moitié des parts de marché en termes de chiffre d’affaires dans ce pays, le plus peuplé du continent. Cette introduction en bourse démontre donc l’intérêt de l’entreprise sud-africaine pour l’économie nigériane.

Cependant, il ne sera pas évident pour les investisseurs d’acquérir des actions chez l’opérateur, comme le souligne l’expert financier Idriss Linge. « Le choix de procéder par introduction directe et non par offre publique initiale, est bien la preuve que les actionnaires de MTN Nigeria ne sont pas allés en bourse pour lever du cash, mais bien pour respecter un engagement pris dans le règlement d'une sanction qui les concernait », souligne-t-il.

Le groupe sud-africain a notamment accepté de payer 53 millions de dollars (31,1 milliards de francs CFA) en décembre pour solder un conflit avec le régulateur des télécoms nigérians (NCC) qui l’accusait d’avoir rapatrié illégalement dans son pays 8,13 milliards de dollars (4,7 milliards de francs).