Côte d'Ivoire : La carte nationale d'identité (CNI) valable jusqu'en 2020

Le gouvernement ivoirien a prorogé la date de validité des CNI

Les CNI arrivées à expiration sont valables jusqu'en 2020
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 03 juillet 2019 à 19:45 | mis à jour le 03 juillet 2019 à 19:47

Le gouvernement ivoirien a prorogé la date de validité des cartes nationales d'identité (CNI), arrivées à expiration, jusqu'au 30 juin 2020. Le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Tiémoko Touré l'a annoncé à l'issue du Conseil des ministres de ce mercredi 3 juillet 2019.

La Carte nationale d'identité ( CNI ) valable jusqu'au 30 juin 2020

Les cartes nationales d'identités ivoiriennes établies sous l'ère Laurent Gbagbo sont valables jusqu'au 30 juin 2020. Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement ivoirien, l'a fait savoir au terme du Conseil des ministres du mercredi 3 juillet 2019. Les CNI étaient arrivées à expiration depuis début juin 2019. Le ministre ivoirien de l'Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, avait annoncé face aux députés membres de la commission des affaires générales et institutionnelles le 6 juin 2019 que des dispositions visant la prorogation du délai de validité de cette pièce administrative, étaient en cours.

Deux semaines plus tard, le porte-parole du gouvernement ivoirien affirmait qu’ un décret devrait être pris pour, dit-il, « projeter la date de validité des cartes d’identité des concitoyens dont les pièces sont arrivées à expiration ». Le ministre ivoirien de la Communication et des Médias avait à cette occasion expliqué qu'il s'agissait de « les projeter en terme d’extension du délai de validité » pour que d'ici « une à deux semaines », le décret soit effectif, pour ouvrir la voie à l’enrôlement et la production des CNI « dans le dernier trimestre de l’année au plus tard ».

La question de la délivrance de la carte nationale d'identité (CNI), faut-il le rappeler, est une question sensible dans le débat socio-politique ivoirien. La question a davantage refait surface à 15 mois de l'élection présidentielle de 2020. Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, avait récemment évoqué la fraude sur la nationalité ivoirienne, à travers l’orpaillage clandestin, qui enregistre un fort taux d’étrangers. Ces "propos" du Sphinx de Daoukro avaient suscité la colère du parti au pouvoir, notamment le chef de l'Etat Alassane Ouattara et sa formation politique le RHDP. Selon eux, cette sortie du patron du vieux parti était de nature à susciter la haine envers les étrangers et susceptible de mettre en mal la cohésion sociale et la réconciliation nationale.

Henri Konon Bédié avait également invité le gouvernement à proroger le délai de validité des CNI produites sous l'ère Laurent Gbagbo.« J’invite le gouvernement à la lutte contre la fraude sur la nationalité ivoirienne (et) à la prorogation d’une durée de deux ans la validité des Cartes nationales d’identité arrivées à expiration dès juin 2019 », avait-il proposé.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé