Réseaux sociaux : Après les politiciens, Twitter s’attaque à la religion

Le réseau social milite pour une modération des publications sur son site.

Twitter poursuit son combat
Par Ange Atangana
Publié le 12 juillet 2019 à 13:38 | mis à jour le 12 juillet 2019 à 13:38

Les responsables du réseau social Twitter ont annoncé cette semaine que leur plateforme va désormais filtrer les propos haineux ne respectant pas la laïcité de leurs utilisateurs.

Twitter poursuit sa cure sur sa plateforme.

Twitter ne cesse de durcir le ton face à ses utilisateurs qui se permettent d’enfreindre son règlement. Le réseau social compte désormais appliquer des filtres sur les publications contenant des propos haineux liés à la religion.

L’entreprise annonce que depuis mardi, ces messages malveillants postés sur sa plateforme seront systématiquement supprimés lorsqu’ils sont signalés. Sur son blog, Twitter estime qu’il urge de s’attaquer aux posts qui « déshumanisent les personnes sur la base de leur religion ». Toutefois, le réseau social ne précise pas si une suspension de compte accompagnera la suppression des tweets incendiaires.

Les administrateurs de Twitter ont décidé de s’en prendre aux messages malveillants publiés sur leur plateforme. Il y a quelques jours, ils s’étaient attaqués aux responsables politiques. Ils ont indiqué qu’un filtre sera désormais disponible pour restreindre les publications des hommes politiques qui ne respectent pas leur règlement. Il s’agit notamment des messages appelant à la haine ou encore à la violence. Certains avaient estimé qu'il s'agit surtout d'une mesure pour museler le président américain. Donald Trump n’étant pas très diplomate dans son langage sur son compte Twitter.

Ces derniers jours, le président américain a encore fait parler de lui sur le réseau social avec ses propos contre la co-capitaine de l’équipe nationale américaine. Megan Rapinoe estime que le discours du locataire de la Maison-Blanche exclut certaines communautés.



Les commentaires
Prochainement disponible...