Afrique : Grâce à sa longévité, Paul Biya s’offre un nouveau record

Le président camerounais est devenu le plus vieux chef d'Etat du continent après le décès du Tunisien Béji Caïd Essebsi jeudi.

Paul Biya, le nouveau doyen des présidents africains.
Par Ange Atangana
Publié le 26 juillet 2019 à 14:09 | mis à jour le 26 juillet 2019 à 14:09

Au pouvoir depuis bientôt 37 ans, le président camerounais Paul Biya prend la place du Tunisien Beji Caïd Essebsi comme le plus vieux dirigeant du continent.

Paul Biya est le nouveau doyen des chefs d’Etat africains.

Après le Zimbabwéen Robert Mugabe et le Tunisien Béji Caïd Essebsi, décédé jeudi, le Camerounais Paul Biya trône sur le siège du plus vieux chef d’Etat africain. Le président tunisien (92 ans) était jusqu’à sa mort le plus vieux dirigeant du continent en exercice.

La faucheuse étant passée par là, il cède son poste à Paul Biya. Âgé de 86 ans, le président camerounais est désormais le doyen parmi ses pairs. Il n’est pas prêt de laisser ce record, sauf décès, lui qui a été réélu en 2018 pour sept ans. Une énième réélection pour le chef du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) arrivé au pouvoir en 1982 après la démission d’Ahmadou Ahidjo, premier président du Cameroun indépendant.

Paul Biya est suivi dans ce drôle de classement par Alpha Condé. Le président guinéen élu en 2010 est âgé de 81 ans. Du haut de ses 80 printemps, le Malawite Peter Mutharika ferme le podium. Dans le monde, le premier ministre malaisien Mahathir Mohamada est le dirigeant le plus âgé en exercice. Il devance la reine d’Angleterre Elizabeth II (93 ans) et l’émir du Koweït Sabah al-Ahmad al-Jabir al-Sabah (90 ans).


A noter que le président guinéen Teodoro Obiang Nguema détient actuellement le record de longévité au pouvoir en Afrique. Arrivé en 1979, il devance son voisin camerounais Paul Biya et son homologue ougandais Yoweri Museveni en poste depuis 1986.